1 min de lecture Justice

Nancy : deux ans ferme pour avoir tué son épouse atteinte de démence

Cet octogénaire avait tué sa femme en 2015 avant d'avoir tenté de mettre fin à ses jours.

Une statue de la déesse de la justice équilibrant les échelles (illustration)
Une statue de la déesse de la justice équilibrant les échelles (illustration) Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Valentine De Brye

Une démence sénile qu'il n'arrivait plus à supporter... Un homme de 87 ans a été condamné jeudi 9 mars à 5 ans de prison, dont deux ferme, pour avoir tué sa femme en 2015, avant de tenter de se donner la mort. Rémo Cipriani a expliqué devant la cour d'Assise de Meurthe-et-Moselle que la seule chose qu'il regrettait était d'avoir échoué à se suicider après les faits.

Pour cet octogénaire, ce verdict est "un énorme soulagement, car son geste a été compris, de même que le contexte dans lequel il a eu lieu : celui d'une dépression, d'une usure, d'un épuisement psychique", a expliqué à l'AFP son avocate. Cet homme est accusé d'avoir étouffé Anne-Marie, son épouse depuis 59 ans, le 19 janvier 2015, en lui plaçant un sac en plastique sur la tête.

Elle souffrait d'une forme de démence sénile avec "pertes de mémoire et d'orientation, des absences" a expliqué l'avocate qui affirme que ce couple "était inséparable". Leur fille unique, qui s'était portée civile, était présente pour dire à la cour qu'elle ne comprenait pas le geste de son père.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Nancy Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants