1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Moto : un jeune pilote décède sur le circuit de Nevers Magny-Cours
2 min de lecture

Moto : un jeune pilote décède sur le circuit de Nevers Magny-Cours

VU DANS LA PRESSE - Adrien Boulay, jeune motard de 22 ans, est décédé sur le circuit de Nevers Magny-Cours en Bourgogne lors de la coupe de France 600 Promosport, le samedi 7 août.

Troyes : deux jeunes garçons tués dans un incendie (illustration)
Troyes : deux jeunes garçons tués dans un incendie (illustration)
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Camille Guesdon

Drame sur le circuit moto de Nevers Magny-Cours (Nièvre). Selon les informations du Journal du Centre, le jeune pilote Adrien Boulay est mort alors qu'il participait à la cinquième manche des coupes de France dans la catégorie 600, le samedi 7 août en fin d'après-midi.

L'accident s'est produit peu après le départ de la course. Trois autres pilotes ont été blessés. Deux d'entre eux, dont un est en urgence relative et l'autre en urgence absolue, ont été transportés au centre hospitalier de Nevers. Le troisième, aussi en urgence absolue, a été évacué par hélicoptère.


Une enquête a été ouverte par le parquet de Nevers pour connaître les causes de l'accident. Des prélèvements ainsi que des dépistages d'alcool et de stupéfiants ont été effectués. La course étant filmée, les images vidéo seront analysées pour comprendre ce qu'il a pu se passer. Des témoignages des personnes présentes sur place ont déjà été recueillis.

C'était un jeune homme très humble et conscient des difficultés pour parvenir à faire de la moto à haut niveau.

Michel Noël, un entraîneur du club "Les As du Guidon"

Comme le rapporte nos confrères de Sud-Ouest, le jeune homme de 22 ans était originaire de la commune de Calès, dans le Bergeracois. Adrien Boulay était membre d'un club de Gironde, "Les As du Guidon". Selon Michel Noël, l'un de ses entraîneurs, c'était un jeune homme "très humble et conscient des difficultés pour parvenir à faire de la moto à haut niveau". C'est d'ailleurs grâce à ses qualités humaines que son club avait choisi de le sponsoriser pour son parcours en compétition. "Il ne vivait que pour la moto (...) son but, c’était d'atteindre le plus haut niveau possible", se souvient l'un de ses amis.

À lire aussi


Le maire de Calès, en Dordogne, a fait part de l'émotion qui s'est emparée de la commune : "Pour Calès, c'est une lourde perte. Il était membre d'une famille impliquée, discrète et travailleuse que tout le monde connaît bien. L'émotion qui traverse le village est extrêmement vive, Calès est touchée en son cœur." Les funérailles d'Adrien Boulay auront lieu à l'église de Calès puis au crématorium de Bergerac, le mercredi 11 août à 9h30.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.