1 min de lecture Savoie

Mort de Léo, tué par un camion en 2017 : "C'est incompréhensible", s'insurge sa mère

TÉMOIGNAGE - Léo, un petit Héraultais de 7 ans, est mort en 2017, écrasé par un camion. Le procès se tient ce vendredi devant le tribunal correctionnel d'Albertville.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Mort de Léo, tué par un camion en 2017 : "C'est incompréhensible", témoigne sa mère Crédit Image : Serge Pueyo | Crédit Média : Serge Pueyo | Durée : | Date : La page de l'émission
Serge Pueyo édité par Venantia Petillault

Le procès s'ouvre ce vendredi 12 mars près d'Albertville en Savoie, après la mort d'un petit garçon de 7 ans écrasé en 2017 par un poids lourd à Belle Plagne. Le véhicule était garé dans un secteur piétonnier ce jour-là. Le conducteur avait oublié de serrer le frein à main et le camion avait dévalé la pente. Plusieurs personnes sont aujourd'hui poursuivies, y compris le conducteur. Claudine, la maman du petit garçon témoigne au micro de RTL.

"Le camion est allé terminer sa course sur mon fils et son grand-père et il est passé sous les roues du camion avec son grand-père. J'ai beaucoup de tristesse et surtout beaucoup de colère. Cela n'aurait pas dû arriver. Pour moi, il y a des personnes qui ont pris des décisions à la légère", estime la maman de Léo.

"Quand un camion de 38 tonnes arrive comme ça sur un site piétonnier au milieu des vacanciers, il y aurait dû y avoir une sécurité, ce qui n'a pas du tout été le cas. Pour moi c'est incompréhensible. Ce qui a conduit à la mort de Léo alors qu'il rentrait simplement de l'aire de jeux où il venait de s'amuser avec sa cousine, c'est ça qui pour moi est super douloureux et inimaginable", conclut-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Savoie Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants