1 min de lecture Faits divers

Montpellier : un coiffeur verbalisé pour avoir ouvert son salon malgré le confinement

VU DANS LA PRESSE - Un coiffeur héraultais a été verbalisé pour avoir ouvert son salon secrètement, malgré le confinement, et avoir reçu plusieurs clients.

La police nationale (Illustration).
La police nationale (Illustration). Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

À Montpellier, des policiers procédaient à des contrôles d'attestations dérogatoires de déplacement samedi 18 avril quand ils sont tombés sur un individu qui avait coché la case "achats de première nécessité". Il n'avait visiblement pas de sac de courses sur lui et a dû se justifier. Il a expliqué s'être "rendu chez le coiffeur".

Sans attendre, les fonctionnaires sont allés contrôler le salon de coiffure en question et ont trouvé le rideau de fer baissé. Mais, comme le rapporte France Bleu Hérault, les lieux n'étaient pas vides. Le coiffeur était présent, ainsi que six clients qui attendaient pour se faire couper les cheveux.

Les six individus, qui avaient bien une attestation sur eux, ont été verbalisés. Le coiffeur a, lui, écopé d'une amende de classe 4 pour "ouverture sans autorisation". S'il récidive, il risque une fermeture administrative d'un mois après le déconfinement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Confinement Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants