1 min de lecture Montpellier

Montpellier : un avocat nîmois mis en examen pour proxénétisme

Cet homme de loi âgé de 52 ans est soupçonné d'avoir perçu les loyers de trois appartements loués à des prostituées séjournant clandestinement à Montpellier.

Un avocat à une cour d'assises (illustration)
Un avocat à une cour d'assises (illustration) Crédit : ERIC CABANIS / AFP
Ana Boyrie

Un avocat du barreau de Nîmes, dans le Gard, a été mis en examen mercredi 13 avril devant un juge d'instruction de Montpellier dans le cadre d'une affaire de proxénétisme et de trafic de faux papiers. Âgé de 52 ans, cet avocat a été placé en garde à vue lundi 11 avril dans le cadre d'une enquête sur une filière de prostitution nigériane ayant fait une douzaine de victimes, indique Patrick Desjardins, procureur adjoint de la République de Montpellier. 

L'avocat nîmois est actuellement poursuivi pour avoir loué via des sociétés civiles immobilières (SCI), trois appartements situés dans le centre de Montpellier, à huit prostitués nigérianes. En revanche, elles n'exerçaient aucune activité au sein de leur logement. Il a ensuite continué à exercer "une location extrêmement risquée dont il ne pouvait ignorer les conséquences", explique le procureur adjoint. Des perquisitions ont été menées dans les cabinets où il exerçait à Nîmes et à Châteauneuf-du-Pape (Vaucluse), au cours desquelles 2.000 euros en liquide ont été saisis

L'avocat n'était pas au courant qu'elles se prostituaient

Pour l'heure, "il n'y a aucun élément qui prouve qu'il ait favorisé et organisé la prostitution, qui n'a jamais eu lieu dans les appartements", précise Luc Abratkiewicz, défenseur de l'avocat. D'autant que son client, selon lui, "n'était absolument pas au courant que ses locataires se prostituaient". Un expert-comptable a été également placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête, lui aussi soupçonné d'être propriétaire d'un logement, loué à des prostituées nigérianes.

À lire aussi
La maison d'arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone dans l'Hérault solidarité
Hérault : des détenus lancent une cagnotte pour un surveillant dont la femme est décédée

À l'origine, les policiers avaient été chargés d'identifier les ramifications d'un réseau d'envoi de faux documents d'identité, tels que des passeports. Les colis étaient expédiés depuis le Nigeria et étaient destinés à des prostituées exerçant à Montpellier. 

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Montpellier Proxenetisme Avocat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782821339
Montpellier : un avocat nîmois mis en examen pour proxénétisme
Montpellier : un avocat nîmois mis en examen pour proxénétisme
Cet homme de loi âgé de 52 ans est soupçonné d'avoir perçu les loyers de trois appartements loués à des prostituées séjournant clandestinement à Montpellier.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/montpellier-un-avocat-nimois-mis-en-examen-pour-proxenetisme-7782821339
2016-04-14 11:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IiSFsr4J1urKTxl6a3xKDA/330v220-2/online/image/2015/1015/7780107183_un-avocat-devant-l-entree-de-la-cour-d-assises-de-lyon-illustration.jpg