1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Montpellier : la détresse d'une femme bloquée chez elle à cause d'une panne d’ascenseur
1 min de lecture

Montpellier : la détresse d'une femme bloquée chez elle à cause d'une panne d’ascenseur

Yolande habite au 6ème étage de son immeuble, à Montpellier, mais l'ascenseur est bloqué et pas remplacé avant trois mois. Problème : cette septuagénaire souffre d'un cancer et son genou est endommagé.

Des personnes âgées prenant l'ascenseur (illustration)
Des personnes âgées prenant l'ascenseur (illustration)
Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
Montpellier : la détresse d'une septuagénaire bloquée chez elle à cause d'une panne d'ascenseur
01:38
Montpellier : la détresse d'une septuagénaire bloquée chez elle à cause d'une panne d'ascenseur
01:38
Julien Fautrat - édité par Esther Serrajordia

À Montpellier, Yolande habite au sixième étage de son immeuble. Mais impossible d'y accéder en ascenseur : un des freins cassés doit être remplacé, et ce n'est pas possible avant trois mois.

Le problème est que cette septuagénaire souffre d'un cancer et d'un genou très endommagé. Elle doit régulièrement faire des aller-retours à l'hôpital, ce qui l'oblige à emprunter les escaliers. Sans compter que les livreurs pour l'eau ou la nourriture refusent de monter jusqu'à chez elle. Résultat : Yolande est enfermée chez elle. 

Récemment, son médecin lui a interdit de remonter chez elle. Un certificat médical stipule qu'elle ne peut reprendre les escaliers, sinon c'est une opération du genou assurée. Résultat : Yolande n'a d'autres choix que d'habiter à l'hôtel, ce qui l'insurge. "C'était le seul moyen que j'avais pour avoir une vie sociale", déclare-t-elle au micro de RTL. 

Yolande ne lâchera pas l'affaire

"Je paye un loyer comme tout le monde et je suis obligée d'aller à l'hôtel. Vous savez combien coûte une chambre d'hôtel dans le sud ? Comment voulez-vous que je m'en sorte ?", s'indigne-t-elle, avant de préciser qu'elle était "en parfaite santé" quand elle a "choisi l'appartement". "Nul n'est à l'abris de cette situation", prévient-elle. 

À lire aussi

Yolande ne souhaite pas lâcher l'affaire. "J'irai jusqu'au bout. S'il faut rester dans mon véhicule, en bas de l'immeuble, je le ferai. Il y a un robinet dans le local poubelle, je me laverai avec", affirme-t-elle.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/