2 min de lecture Faits divers

Meuse : une femme de ménage secourue après avoir été violée et jetée nue dans un trou

Une jeune femme de 25 ans a été séquestrée et agressée avant d'être jetée dans un puisard recouvert de pierres et de branchages, à Lérouville. Son agresseur, un homme de 43 ans vivant dans un HLM, a été arrêté.

Des voitures de police le 18 décembre à Calais (Illustration).
Des voitures de police le 18 décembre à Calais (Illustration). Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un homme de 43 ans a été placé en garde à vue, soupçonné d'avoir violé une femme de ménage de 25 ans, à Lérouville (Meuse), retrouvée en vie mardi, nue au fond d'un puisard, a-t-on appris mercredi auprès du parquet de Bar-le-Duc.

Des gendarmes ont secouru la jeune femme mardi en fin de matinée, alertés par une personne qui venait d'entendre des cris dans le puisard, un trou d'environ 1m70 de profondeur refermé par une plaque métallique "recouverte de pierres et de branchages", a déclaré le procureur de Bar-le-Duc, Rémi Coutin. La jeune femme a alors affirmé avoir été violée quelques heures auparavant par le seul occupant d'un immeuble HLM voisin, où elle était venue nettoyer les parties communes. "Il l'aurait attrapée, entraînée dans son appartement et violée à une ou plusieurs reprises", a rapporté M. Coutin.

Les faits "d'un prédateur"

La jeune femme se serait ensuite sauvée, "complètement nue", par la fenêtre de l'appartement, situé au rez-de-chaussée, mais aurait été rattrapée par son agresseur dans le jardin de la propriété et "balancée" dans le puisard, toujours selon le procureur. Le suspect a été interpellé à proximité peu après le sauvetage de la jeune femme. "Son casier judiciaire est vierge, alors que les faits en question sont d'une violence et d'une cruauté extrêmes, ceux d'un prédateur", a estimé M. Coutin. "Le viol est établi", mais il reste à savoir si en la jetant dans le puisard, le but de son agresseur était de la tuer ou de "la garder à disposition pour pouvoir la violer quand il voulait", a expliqué le procureur.

À lire aussi
Strasbourg Strasbourg
Strasbourg : une femme retrouvée morte dans sa baignoire, son conjoint arrêté

Pour l'instant le suspect, dont la garde à vue vient d'être prolongée de 24 heures, nie toute implication dans les faits qui lui sont reprochés. "Mais on a un certain nombre d'éléments qui pèsent contre lui", a précisé M. Coutin. Le parquet de Bar-le-Duc devait se dessaisir du dossier mercredi après-midi au profit du pôle d'instruction criminelle du parquet de Nancy.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Meuse Viol
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778861834
Meuse : une femme de ménage secourue après avoir été violée et jetée nue dans un trou
Meuse : une femme de ménage secourue après avoir été violée et jetée nue dans un trou
Une jeune femme de 25 ans a été séquestrée et agressée avant d'être jetée dans un puisard recouvert de pierres et de branchages, à Lérouville. Son agresseur, un homme de 43 ans vivant dans un HLM, a été arrêté.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/meuse-une-femme-de-menage-secourue-apres-avoir-ete-violee-et-jetee-nue-dans-un-trou-7778861834
2015-06-24 15:47:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kCWkKxx2OQJIPCg259icWg/330v220-2/online/image/2015/0519/7778408634_police.jpg