1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Meurtre de Marie-Josée Saint-Antoine : "Une amitié s'est créée entre les parents et les policiers"
2 min de lecture

Meurtre de Marie-Josée Saint-Antoine : "Une amitié s'est créée entre les parents et les policiers"

Le 18 juin 1982, Marie-Josée Saint-Antoine, une mannequin québécoise est violemment tuée. Pendant 20 ans, la famille endeuillée et la police se lient pour résoudre le meurtre.

Une robe de soirée en mousseline de soie de 1980 avec un bustier drapé retenu par un collier brodé de cristaux de Lesage, conçu par le couturier français Hubert de Givenchy
Une robe de soirée en mousseline de soie de 1980 avec un bustier drapé retenu par un collier brodé de cristaux de Lesage, conçu par le couturier français Hubert de Givenchy
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
L'INTÉGRALE - Qui a tuée Marie Josée Saint-Antoine, la mannequin canadienne ?
00:39:30
L'ENQUÊTE - Meurtre de Marie-Josée Saint-Antoine : la top-modèle qui avait peur de la nuit
00:25:12
Jean-Alphonse Richard & Agathe Abelard

Belle, chic et glamour. Marie-Josée Saint-Antoine était à la Une de tous les magazines de mode. Une mauvaise a rencontré brise son avenir brillant.

À l'été 1982, la jeune Québécoise que tout le monde se disputait est retrouvée morte poignardée dans son appartement de New York. À l'époque, il ne fait pas bon vivre dans la grosse pomme. La criminalité règne, les meurtres sauvages inondent les rues et les violences font partie du quotidien.

Pendant des années, la police new-yorkaise va tenter de retrouver l'assassin du mannequin en vain. Beaucoup de profils s'inscrivent sur la liste des suspects, pour la plupart des hommes que la victime auraient pu fréquenté. Ces ombres masculines sont protégées par des alibis et l'enquête piétine. Pendant vingt ans, le mystère reste entier malgré les efforts menés par la police et la famille. 

La police et la famille mains dans la mains

Interviewé dans L'heure du crime, Jean-François Poisson, documentariste et réalisateur de la série documentaire Qui a tué Marie-Josée ? raconte une implication policière très active dès le début des investigations :

À lire aussi

"Cela s'est fait en deux fois. Il y avait quand même pas mal de policiers déployés en 1982 pour en quêter sur cette affaire sordide d'une mannequin tuée par on ne sait qui. Et il y a eu beaucoup d'effectifs aussi des années plus tard lorsqu'ils ont rouverts le dossier qui était devenu finalement un cold case", dit-il. 

Une réelle amitié s'est créée

Jean-François Poisson, documentariste et réalisateur de la série documentaire "Qui a tué Marie-Josée"

De même pour la famille, très présente sur place pour élucider le meurtre de leur fille. 
"Il y a une grande relation qui va se créer entre la famille de Marie-José et ces deux policiers lorsque le dossier cold case a été rouvert au début des années 2000 quand on eu les nouveaux tests ADN. C'est à partir de là où il y a une réelle amitié qui s'est créée", raconte Jean-François Poisson au micro de RTL. 

Aucune réponse n'a encore été trouvée pour expliquer les circonstances du meurtre violent qu'a subi Marie-José. Même chose pour l'identité de l'auteur de ce crime qui reste indéterminée. 

Les invités de "L'heure du crime"

- Jean-François Poisson, documentariste et réalisateur de la série documentaire Qui a tué  Marie-Josée ?

     - Maud Gabrielson, journaliste spécialisée mode et co-auteure du livre Meurtres haute couture, éditions Séguier.
     - Astrid Faguer, journaliste spécialisée mode et co-auteure du livre Meurtres haute couture, éditions Séguier.




La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires