1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Metz : un homme radicalisé et criant "Allah Akbar" interpellé
1 min de lecture

Metz : un homme radicalisé et criant "Allah Akbar" interpellé

L'homme, blessé par des policiers dimanche alors qu'il brandissait un couteau dans la rue à Metz, était "connu pour sa radicalisation et ses troubles de la personnalité" et a crié "Allah Akbar", a indiqué le procureur de la République de Metz.

Metz : un homme menaçant muni d'un couteau interpellé
Metz : un homme menaçant muni d'un couteau interpellé
Crédit : RTL.fr
Guillaume Chieze & AFP - édité par Thomas Pierre

Un homme d’une trentaine d’années a été interpellé à Metz aux alentours de midi ce dimanche 5 janvier. Porteur d’un couteau et vêtu d'une djellaba, l'individu se montrait menaçant dans une rue de la préfecture de Moselle, ainsi qu'auprès d'une patrouille de police-secours dépêchée sur place entre-temps. 

L’un des policiers a utilisé son arme afin de le mettre hors d'état de nuire. Blessé, l’homme a été placé en garde à vue. Selon le Républicain Lorrain, l’homme serait sorti d’une épicerie en brandissant l'arme blanche et serait touché aux jambes par les tirs des forces de l'ordre. 

"Son pronostic vital n'est pas engagé", a indiqué à l'AFP une source policière, précisant que les policiers avaient "été menacés" en arrivant sur place et avaient dû faire usage de leur arme pour le neutraliser. 

L'individu était "connu pour sa radicalisation"

L'homme était "connu pour sa radicalisation et ses troubles de la personnalité". Il a crié "Allah Akbar", selon le parquet de Metz. Une enquête de flagrance a été confiée à la police judiciaire de Metz. Le magistrat a "pris attache avec le parquet antiterroriste pour évaluation de l'affaire".

À lire aussi

Vendredi à Villejuif, un homme de 22 ans, converti à l'islam et atteint de troubles psychiatriques, avait tué un homme et blessé deux femmes à l'arme blanche, aux cris de "Allah Akbar". L'assaillant de Villejuif avait été tué par la police, et le parquet national antiterroriste s'est saisi de l'enquête.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/