1 min de lecture Marne

Marne : il tue son épouse qui l'avait surpris avec sa maîtresse sur un parking

Cet homme issu de la communauté des gens du voyage se trouvait dans une voiture avec sa maîtresse lorsqu'il a été pris à partie par son épouse. Il a alors effectué une marche arrière à vive allure et percuté la mère de ses 3 enfants, décédée d'un traumatisme crânien.

Le drame a eu lieu à Thil, dans le département de la Marne.
Le drame a eu lieu à Thil, dans le département de la Marne. Crédit : Capture d'écran / Google Street View
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

L'homme de 34 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire samedi 6 juillet, après avoir mortellement percuté sa compagne à Thil (Marne), a annoncé Matthieu Bourrette, le procureur de la République de Reims.

Les faits remontent à la nuit du 3 au 4 juillet dernier et se sont produits sur le parking de la mairie de cette commune de 300 habitants, selon nos confrères de L'Union. Le suspect, issu de la communauté des gens du voyage se trouvait dans une voiture avec sa maîtresse lorsqu'il a été pris à partie par son épouse, qui le soupçonnait d'entretenir une relation extraconjugale, a expliqué le magistrat lors d'une conférence de presse.

Il a alors "effectué une marche arrière à vive allure et percuté" sa femme avant de prendre la fuite au volant du 4x4, sous les yeux de membres de la famille. Selon l'autopsie, la femme, âgée de 37 ans et mère de ses trois enfants, est décédée d'un traumatisme crânien.  

À l'issue de l'enquête de flagrance, Matthieu Bourrette a indiqué avoir "écarté la notion de meurtre". Le procureur de la République a toutefois "ouvert une information judiciaire du chef de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur conjoint, en présence de mineurs". 

À lire aussi
Un professionnel de santé en train de réaliser un test pour le coronavirus (Image d'illustration). coronavirus
Marne : l’ARS sonne l’alarme après un rassemblement de centaines de personnes


L'information judiciaire devra déterminer si la manoeuvre a été réalisée "de manière volontaire pour percuter l'épouse", ou si il s'agit d'une manoeuvre accidentelle dans la panique et dans un champ visuel rétréci". L'homme, déjà condamné pour des faits de vol, encourt 30 ans de réclusion criminelle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marne Faits divers Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants