1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Maine-et-Loire : un pompier pyromane écroué après une série d'incendies
1 min de lecture

Maine-et-Loire : un pompier pyromane écroué après une série d'incendies

Placé en détention dimanche 19 septembre, l'homme a expliqué "avoir subi un événement traumatisant dans sa famille" et avoir voulu chasser des "images qu'il a voulu brûler".

Un sapeur-pompier (illustration)
Un sapeur-pompier (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Florine Boukhelifa & AFP

L'homme aurait commis ses méfaits entre le 7 avril et le 17 septembre 2021 à Brain-sur-Allonnes, Saint-Nicolas-de-Bourgueil et Breil. Un pompier volontaire de 42 ans, soupçonné d'être à l'origine de 27 incendies en six mois dans la région de Saumur, a été mis en examen et placé en détention provisoire, a-t-on appris lundi 20 septembre de source judiciaire.

Interpellé au terme d'une longue enquête et placé en garde à vue vendredi, il a été déféré au parquet de Saumur, et mis en examen des chefs de "destruction volontaire par incendie" et "par moyen dangereux", et placé en détention provisoire dimanche. Une information judiciaire a également été ouverte à la demande de la procureure de la République de Saumur, Alexandra Verron. Le suspect encourt une peine de 10 ans d'emprisonnement.

Pompier volontaire, ce père de famille "parfaitement inséré et sans antécédent judiciaire", aurait déclenché des incendies en visant "des bois, de la végétation, le massif forestier", selon la procureure. "Cela avait créé un certain émoi localement parce que beaucoup de ces parcelles appartiennent à des chasseurs", a souligné Alexandra Verron, qui précise qu'en tant que pompier, "il intervenait sur certains de ces incendies".

Pour l'instant, le suspect a fourni aux enquêteurs des explications encore confuses : il a affirmé "avoir subi un événement traumatisant dans sa famille" et dit avoir voulu chasser des "images qu'il a voulu brûler", a indiqué la procureure. Selon Alexandra Verron, les déclarations de cet homme devront être reprécisées dans le cadre d'une éventuelle expertise psychiatrique.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/