1 min de lecture Faits divers

Lyon : 4.500 habitants bientôt évacués pour retirer un obus de guerre

VU DANS LA PRESSE - Le dimanche 7 mars, 4.500 Lyonnais seront évacués du 9e arrondissement. Une mesure de sécurité puisqu'une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale, découverte sur un chantier, va être évacuée.

L'engin qui pèse plusieurs centaines de kilos a été découvert le 30 septembre au cours d’un chantier de construction d’une résidence étudiante.
L'engin qui pèse plusieurs centaines de kilos a été découvert le 30 septembre au cours d’un chantier de construction d’une résidence étudiante. Crédit : Frédéric Scheiber / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Charline Vergne Journaliste

C'est une opération peu ordinaire qui se prépare dans le 9e arrondissement de Lyon. Après la découverte d'un obus - datant de la Seconde Guerre mondiale - sur un chantier, une opération de désamorçage et d’enlèvement a été programmée pour le dimanche 7 mars

Par mesure de précaution, 4.500 personnes devront temporairement quitter le secteur, comme le rapporte Le Progrès. L'engin, qui pèse plusieurs centaines de kilos, a été découvert le 30 septembre dernier sur un chantier de construction d’une résidence étudiante. Une fois mis au jour, le projectile a été sécurisé et enseveli plus profondément. Les travaux ont été interrompus.

L’intervention, par les équipes de déminage, aurait dû se dérouler plus tôt. Elle a finalement été reportée en raison du deuxième confinement. Bien que la date du 7 mars ait été fixée, le calendrier reste soumis à l’évolution de la situation sanitaire, précise Le Progrès.

Près de 3.000 foyers concernés par cette mesure

Près de 3.000 foyers sont concernés par cette mesure, a précisé au journal régional la mairie d’arrondissement. Quatre gymnases et une salle accueilleront les Lyonnais qui en feront la demande.

À lire aussi
Seconde Guerre mondiale
Staline, Churchill, du Guesclin... Quand l'alcool change l'Histoire

La découverte de cette bombe n'est pas un fait surprenant. Le matin du 26 mai 1944, plus de 1.500 projectiles étaient tombés sur Lyon. La gare de Vaise, à elle seule, avait reçu près de 250 tonnes de bombes explosives. Encore aujourd'hui, de nombreux vestiges demeurent dans certains sous-sols du secteur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Lyon Bombe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants