1 min de lecture Bombe

Venise : un port évacué pour neutraliser une bombe de la Seconde guerre mondiale

L'opération a nécessité l'évacuation de 3 500 résidents du port industriel situé en face de Venise. Cette bombe présentait "un fort risque d'explosion" selon l'officier de l'armée à la tête de l'opération.

Le palais des Doges à Venise, le 17 juillet 2019
Le palais des Doges à Venise, le 17 juillet 2019 Crédit : Miguel MEDINA / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Une peur bleue sur la "Cité des Doges". Un port industriel donnant sur la lagune de Venise a été évacué dans la matinée de ce dimanche 2 février afin de neutraliser une bombe datant de la Seconde guerre mondiale. L'opération a nécessité l'évacuation dans la matinée de 3.500 résidents de Marghera, le port industriel situé sur la terre ferme en face de la ville d'art italienne qui attire 36 millions de touristes chaque année.

La circulation des bateaux, trains et bus a été suspendue durant l'opération, et les avions avaient interdiction de décoller ou d'atterrir à l'aéroport international Marco-Polo de Venise durant la matinée. La bombe de 225 kilos, qui contenait 129 kilos de TNT, avait été découverte en janvier lors de travaux de maintenance des égouts. 

Elle présentait "un fort risque d'explosion" justifiant ces précautions, a souligné auprès de la chaîne de télévision Rai 24 Gianluca Dello Monaco, officier de l'armée à la tête de l'opération. Après le désamorçage, achevé en milieu de matinée, la bombe a été transférée sur un bateau pour être détruite dans un secteur maritime à bonne distance de la cité lacustre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bombe Seconde Guerre mondiale Venise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants