1 min de lecture Coronavirus France

Loiret : un rassemblement évangélique de 700 personnes en pleine crise sanitaire

Ce samedi 10 octobre, l'association Vie et Lumière tient une assemblée générale réunissant 700 pasteurs à Nevoy, dans le Loiret. Un rassemblement que ne comprend pas le maire de la commune.

Une personne plante un piquet sur une base aérienne accueillant un rassemblement évangélique tzigane de quelque 40.000 personnes organisé par l'association "Vie et lumière" (Image d'illustration).
Une personne plante un piquet sur une base aérienne accueillant un rassemblement évangélique tzigane de quelque 40.000 personnes organisé par l'association "Vie et lumière" (Image d'illustration). Crédit : THOMAS WIRTH
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Ce samedi 10 octobre, l'association évangélique Vie et Lumière organise à Nevoy, dans le Loiret, son assemblée générale annuelle qui doit réunir 700 personnes. Un rassemblement légal et validé par la sous-préfecture de Montargis, mais qui suscite l'indignation en plein rebond de l'épidémie en France. 
"Je suis choqué qu'un tel rassemblement ait lieu avec la crise sanitaire actuelle et je ne suis pas le seul", s'indigne le maire de Nevoy, Jean-François Darmois, auprès de France Bleu Loiret. "L'association a un terrain de 130 hectares sur notre commune. Ils se rassemblent chez eux donc on peut rien dire, c'est toléré", a détaillé l'édile sur RTL. 

De son côté, l'association Vie et Lumière assure qu'elle respectera des règles sanitaires strictes sous le chapiteau géant qui a déjà été installé. Une place sur deux sera condamnée et il n'y aura pas de pot avant ou après les débats. 

On a le droit de s'inquiéter, on est dans une zone rouge dans le Loiret

Jean-François Darmois, maire de Nevoy, sur RTL.
Partager la citation

La préfecture a autorisé l'événement car il ne s'agit pas d'une réunion festive, mais d'une assemblée générale. Le maire de Nevoy n'en reste pas moins inquiet de ce rassemblement de tziganes évangélistes d'envergure en pleine crise sanitaire. 

"C'est un brassage important qui va avoir lieu et les gens du voyage, par définition, viennent d'un peu partout. Et même s'ils ne restent qu'une journée pour l'AG, cette population itinérante risque de favoriser un cluster ou un déplacement de la maladie", assure-t-il auprès de France Bleu. "Je suis désabusé. On a le droit de s'inquiéter, on est dans une zone rouge dans le Loiret", ajoute-t-il au micro de RTL. 

À lire aussi
Le centre de Strasbourg, le 18 mars 2020. Coronavirus France
Coronavirus : à Strasbourg, les parents priés de ne pas envoyer les enfants à la cantine

Des inquiétudes compréhensibles quand on se souvient que le rassemblement évangélique organisé en février dernier à Mulhouse avait entraîné la contamination d'au moins un millier de personnes, selon une enquête de Radio France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Épidémie Religions
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants