1 min de lecture Seine-et-Marne

Seine-et-Marne : le pasteur d'une église évangélique mis en examen pour viols sur mineures

Au fil des investigations, les enquêteurs ont découvert d'autres agressions, survenues entre 1997 et 2004 en Seine-et-Marne, en Essonne et dans le Val-de-Marne.

Des voitures de police le 18 décembre à Calais (Illustration).
Des voitures de police le 18 décembre à Calais (Illustration). Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un pasteur d'une église évangélique, résidant dans le sud de la Seine-et-Marne, a été mis en examen mercredi 24 juin pour des viols entre 1997 et 2004 sur deux jeunes filles mineures et sur sa secrétaire, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Melun.

Cet homme de 56 ans, pasteur de l'église dite de "la régénération", a été interpellé lundi à son domicile et mis en examen mercredi soir pour "viols sur mineures de moins de 15 ans" et "viols", a déclaré à l'AFP le procureur de la République de Melun, Bruno Dalles. L'enquête avait démarré en janvier 2014 suite au dépôt de plainte d'une femme qui affirmait avoir été violée en 1997 quand elle avait douze ans, et pendant six années, par un ami de sa famille pasteur de profession, a expliqué le procureur.

La "volonté de Dieu" invoquée pour parvenir à ses fins

Au fil des investigations, les enquêteurs ont découvert d'autres agressions, survenues jusqu'en 2004 en Seine-et-Marne, en Essonne et dans le Val-de-Marne. Outre la femme qui a révélé les faits, la secrétaire du religieux et une autre mineure âgée de 15 ans à l'époque ont déposé plainte, a précisé le procureur, ajoutant qu'il pourrait y avoir d'autres victimes. Selon lui, les mineures ont raconté que le mis en cause invoquait "la volonté de Dieu" pour obtenir des relations sexuelles. En garde à vue, il a contesté les faits, évoquant "un complot" contre sa personne.  Placé sous contrôle judiciaire, il a été interdit de toute activité religieuse, d'exercer la profession de pasteur et de rentrer en contact avec des mineurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seine-et-Marne Viol Église
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants