1 min de lecture Faits divers

Lille : un réseau de vol de voitures démantelé, 22 personnes arrêtées

Un réseau de vol de voitures par piratage électronique a été démantelé, lundi dernier. Sur les 22 personnes arrêtées, 15 ont été mises en examen. Ce sont près de 65 véhicules qui ont été dérobés, a précisé la gendarmerie de Lille.

Des gendarmes relèvent le numéro de série d'une voiture volée, à Beynes
Des gendarmes relèvent le numéro de série d'une voiture volée, à Beynes Crédit : JACK GUEZ / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

Un important réseau de vol de voitures par piratage électronique a été démantelé, a annoncé la gendarmerie de Lille, samedi 29 juin. Les suspects sont soupçonnés d'avoir volé au moins 65 voitures en piratant leur système électronique avant de les écouler dans le sud de la France et à la frontière suisse.

Les personnes arrêtées, domiciliées pour la plupart dans la métropole lilloise, auraient volé des véhicules Peugeot et Renault très récents "sans clé ni effraction, en recourant au piratage électronique des dispositifs de verrouillage et d'anti-démarrage ("mouse jacking")", selon un communiqué de la Section de recherches de Lille, qui a mené les investigations avec la Sûreté urbaine de Lille. 

D'après les enquêteurs, les voitures étaient ensuite stationnées pendant plusieurs jours sur la voie publique en France ou en Belgique, "le temps que les auteurs s'assurent de la neutralisation effective des éventuels dispositifs de géolocalisation, avant d'être stockées dans des hangars implantés dans le Nord et dans le Pas-de-Calais et d'y être totalement maquillées".  

Un réseau bien organisé, 15 personnes mises en examen

Les membres du réseau installaient de nouveaux boîtiers électroniques couplés à des clés vierges, modifiaient les numéros de série et utilisaient des formulaires de cartes grises dérobés pour écouler les véhicules dans d'autres régions.

À lire aussi
Élodie Kulik justice
Affaire Kulik : Willy Bardon a pris "une substance pesticide qui n'est pas de la mort aux rats"

Sur les 22 personnes arrêtées, lundi dernier, 15 ont été mises en examen par un juge d'instruction de la juridiction interrégionale spécialisée de Lille pour vols et recels en bande organisée et association de malfaiteurs. Quatre ont été placées en détention provisoire, 11 sous contrôle judiciaire. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Vols Voitures neuves
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants