1 min de lecture Enquête

"Les enquêtes de ce type sont assez rares" dit Didier Berger sur RTL

INVITÉ RTL - Didier Berger, à la tête l'Office central de lutte contre le trafic des biens culturels, dévoile le rôle de son Office qui est l'organisme de police français chargé de la recherche des biens culturels volés.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
"Les enquêtes de ce type sont assez rares" dit Didier Berger sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Quentin Marchal

Un tableau du peintre néerlandais Salomon Koninck volé par les Allemands sous l'Occupation va être rendu ce lundi 1er avril à ses héritiers. Les enquêtes de ce type sont à la fois rares et pas comme les autres

Le colonel Didier Berger, à la tête de l'Office central de lutte contre le trafic des biens culturels, a déjà enquêté sur des œuvres volées pendant l'Occupation nazie et explique comment se passe ce genre d'enquête : "Les enquêtes pénales de spoliation sont assez rares au sein de l'Office. Dans ces enquêtes, l'Office est chargé de travailler sur les infractions de recel des biens volés en démontrant la mauvaise foi du propriétaire".

Dans les dossiers traités au sein de l'Office, figurent notamment certaines œuvres datant de la Seconde guerre mondiale et qui appartenaient au collectionneur Adolphe Schloss. Les enquêteurs avaient alors réalisé un travail minutieux de traçabilité du tableau, dérobé par les Allemands en 1943, et qui était réapparue pour la première fois en 1967 à New-York, lors d'une vente aux enchères.

Didier Berger souligne également l'importance de la coopération internationale dans ce genre d'enquête : "Nous travaillons régulièrement avec les autorités américaines sur les affaires de spoliation mais aussi avec l'agence européenne de police et Interpol"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enquête Tableaux Vols
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants