1 min de lecture Art

Deux tableaux de Fragonard retrouvés plus de 200 ans après leur disparition

LE CHIFFRE DU JOUR - Les oeuvres ont été retrouvées par hasard lors d'un inventaire effectué dans un château de Normandie.

Deux tableaux de Fragonard retrouvés par hasard
Deux tableaux de Fragonard retrouvés par hasard Crédit : Tajan / Montage : RTLnet
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
et AFP

Des trésors de la peinture française dénichés par hasard. Le 15 mai, le journal Le Figaro a révélé que deux tableaux de Jean-Honoré Fragonard avaient été retrouvés dans un château normand.

"Le jeu de la palette" et "Le jeu de la bascule" auraient été peints en 1761, après le retour du jeune peintre de Rome. Les deux tableaux de taille moyenne, classés trésors nationaux par un décret publié le 10 mai, sont estimés à 6 millions d'euros. Décrites comme "fortement empreintes d'une inspiration italienne", les peintures pourraient être achetées par un musée français.

Les deux oeuvres représentent des personnes jouant dans un décor champêtre et de ruines antiques. On avait perdu leur trace vers 1786, après le décès de Bergeret de Grandcourt, mécène et ami du peintre qui les avait d'abord possédées.

Une paire de paysages "pas vraiment mise en valeur"

Elles ont été redécouvertes par Thaddée Prate, directeur du département des tableaux anciens de la maison d'enchères Tajan. En juillet 2016, celui-ci s'était rendu dans un château de Normandie à l'occasion d'un inventaire. "Les choses étaient restées telles qu'elles étaient depuis plusieurs générations. Au milieu d'un ensemble de tableaux, de dessins, il y avait cette paire de paysages, accrochée assez haut et pas vraiment mise en valeur", a-t-il expliqué, encore ému de cette découverte.

À lire aussi
Cinéma
"Les Indestructibles 2" devient le 3e film Disney milliardaire de 2018

L'expert a su reconnaître les personnages "caractéristiques de Fragonard", "traités avec beaucoup de nervosité, de spontanéité". Les deux oeuvres ont ensuite été analysées par le cabinet Turquin, puis au Louvre.

Pour Thaddée Prate, il s'agit de la seconde découverte majeure faite en 5 mois. La même année, l'étude Tajan avait découvert une étude du martyre de Saint Sébastien attribuée à Léonard de Vinci. L'oeuvre avait été estimée à 15 millions d'euros. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Art Peinture Tableaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants