2 min de lecture Salah Abdeslam

Le procès de Salah Abdeslam reprend pour une journée à Bruxelles

ÉCLAIRAGE - Après les réquisitions de la procureure livrées le 5 février dernier, le procès reprend le temps d'une journée pour examiner la demande de l'association de victimes du terrorisme V-Europe d'être admise comme partie civile dans la procédure. Le jugement sera rendu le 23 avril.

Un dessin représentant Salah Abdeslam lors de son procès à Bruxelles lundi 5 février pour une fusillade survenue en mars 2016 à Forest contre des policiers belges
Un dessin représentant Salah Abdeslam lors de son procès à Bruxelles lundi 5 février pour une fusillade survenue en mars 2016 à Forest contre des policiers belges Crédit : Benoit PEYRUCQ / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Les deux protagonistes de l'audience sont absents jeudi 29 mars. C'est à cette date qu'est étudiée la recevabilité de la constitution comme partie civile de l'association V-Europe dans le procès de Salah Abdeslam et Sofien Ayari à Bruxelles, dans l'enquête sur la fusillade à Forest qui s'est déroulée le 15 mars 2016.

Ouvert lundi 5 février, le procès historique s'est refermé après une seconde journée par les plaidoiries des avocats, dont Sven Mary qui a demandé la clémence du tribunal pour son client, Salah Abdeslam, le jeudi 8 février. Avant cela, la procureure a requis 20 ans de prison contre les deux prévenus assortis d'une période de sûreté des deux tiers.

Ni Salah Abdeslam, ni Sofien Ayari, n'ont souhaité être présents pour cette journée uniquement consacrée à l'étude d'une constitution de partie civile. La décision du tribunal est attendue le 23 avril, mais pourrait être dévoilée avant cette date. 

À lire aussi
Salah Abdeslam est incarcéré à la prison de Fleury-Merogis (Essonne). terrorisme
Attentats du 13 novembre : comment Salah Abdeslam se comporte-t-il en prison ?

Les premiers mots de Salah Abdeslam

En février, le procès a duré deux jours, le lundi 5 février puis le jeudi 8 février. C'est la première fois que le public a pu entendre la voix de Salah Abdeslam, le dernier survivant parmi les assaillants des attentats de Paris et Saint-Denis, du 13 novembre 2015. Après des mois de mutisme face aux juges, il a ouvert la bouche, mais pour dire qu'il ne répondrait pas aux questions.

"On m'a demandé de venir, je suis venu tout simplement. Y'a un procès, je suis l'acteur de ce procès, on m'accuse, je suis ici, mon silence ne fait pas de moi un coupable ou un criminel, jugez-moi", avait-il déclaré avant de d'ajouter qu'il ne reconnaissait que la Justice d'Allah. "C’est en mon seigneur que je place ma confiance, je n’ai pas peur de vous, de vos alliés, de vos associés".

Ce procès attire tous les regards. Ces acteurs principaux, notamment Salah Abdeslam, portent la responsabilité des attentats du 13 novembre 2015. Le procès des attaques terroristes n'aura toutefois pas lieu avant 2021, selon le procureur de la République de Paris, François Molins.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Salah Abdeslam Procès Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792808926
Le procès de Salah Abdeslam reprend pour une journée à Bruxelles
Le procès de Salah Abdeslam reprend pour une journée à Bruxelles
ÉCLAIRAGE - Après les réquisitions de la procureure livrées le 5 février dernier, le procès reprend le temps d'une journée pour examiner la demande de l'association de victimes du terrorisme V-Europe d'être admise comme partie civile dans la procédure. Le jugement sera rendu le 23 avril.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/le-proces-de-salah-abdeslam-reprend-pour-une-journee-a-bruxelles-7792808926
2018-03-29 07:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7ez1-pE9q-gmstKOSSwWDA/330v220-2/online/image/2018/0205/7792133560_un-dessin-representant-salah-abdeslam-lors-de-son-proces-a-bruxelles-lundi-5-fevrier-pour-une-fusillade-survenue-en-mars-2016-a-forest-contre-des-policiers-belges.jpg