1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Le ministère de la Justice doit balayer devant sa porte
2 min de lecture

Le ministère de la Justice doit balayer devant sa porte

REPLAY - Un rapport d'inspection épingle le ministère de la Justice qui emploierait 40.000 personnes non déclarées.

Adeline François
Adeline François
Crédit : Maxime Villalonga
REVUE DE PRESSE 02/09/2015
05:26
Adeline François

Le 13 mai 1939, le Saint-Louis, paquebot transatlantique allemand quittait le port de Hambourg avec à son bord plus de 900 réfugiés juifs allemands fuyant le IIIe Reich après la Nuit de Cristal durant laquelle une centaine des leurs furent assassinés. Direction l'Amérique. En premier lieu, ils débarquent à la Havane, mais les autorités cubaines ne les autorisent pas à débarquer. Ils tentent alors leur chance aux États-Unis, mais encore une fois l'asile leur est refusé. En cause : le quota d'immigrés a déjà été atteint cette année. Alors le Saint-Louis a dû faire demi-tour vers l'Europe et nombre de ses passager mourront dans les camps. À l'heure où la crise migratoire touche l'Europe de plein fouet, il est bon de se rappeler cet épisode écrit ce mercredi 3 septembre Slate.fr.
 
Ironie du sort, 75 ans plus tard, l'Histoire se joue dans le sens inverse. L'Allemagne est devenue depuis quelques années la première destination européenne des migrants et s'attend à recevoir 800.000 demandes d'asile en 2015. Du jamais-vu.
 
800.000 c'est également le nombre de bébés nés en 2014 en France titre l'Est Républicain. Quel intérêt y a-t-il a rapprocher ces deux chiffres? Simplement pour ne pas oublier l'histoire écrit Michel Bussi dans le quotidien régionale, qui rappelle que de 1800 à 1950, la France fut  le pays au monde qui connut le taux de natalité le plus bas. Une grande partie de notre Histoire dépend de cet héritage : mise en place du droit du sol, politique familiale très incitative, fort recours à l'immigration, qui fait sans doute de la France le pays le plus métissé d'Europe.L'Histoire nous rappelle donc que l'immigration constitue la richesse et l'avenir d'un État. Mais qui oserait proposer qu'en France, pour financer les retraites et relancer  la croissance, il faille accueillir 800.000 étrangers ? 

Le ministère de la Justice épinglé

Grâce à un rapport interministériel, Le Canard Enchaîné révèle ce mercredi 3 septembre qu'au ministère de la Justice, quelque 40.000 personnes travaillent dans être déclarés. Il s'agit de collaborateurs occasionnels, Des experts judiciaires, des traducteurs interprètes, des médiateurs, des délégués du procureur , des enquêteurs sociaux, des médecins experts... S'ils décidaient tous de faire reconnaître leur droit au moment de la retraite, cela coûterait un demi milliard d'euros à l'État. L'hebdomadaire rappelle qu'en 2005, il avait déjà révélé l'existence de ce système de travail illégal  à la chancellerie. Depuis, six ministres se sont succédé et rien n'a changé.

La propreté à l'amende à Paris

"La saleté à Paris" ça suffit clame Le Parisien en Une ce matin. La mairie durcit le ton puisque désormais un chewing gum ou un mégot jeté par terre sera passible de 68 euros d'amende. Le journal raconte aussi que des citoyens se retroussent les manches pour rendre la capitale moins sale.  Des expatriés japonais ont ainsi monté une association qui se réunit une fois par mois pour nettoyer les lieux touristiques. Parmi eux il y a Yoshiko, arrivée en france il y a 10 ans qui raconte que les Japonais qui viennent ici sont parfois atteints de ce qu'ils ont appelé le "syndrome de Paris". Un malaise dû au décalage entre l'idée qu'ils se font de la ville et la réalité.

La rédaction vous recommande

 

À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/