1 min de lecture Faits divers

Le Mans : deux mises en examen après le meurtre d'un migrant

Un homme est décédé des suites de blessures par une arme à feu. La piste du règlement de compte entre migrants est privilégiée.

Le Mans
Le Mans Crédit : RTL
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

Deux personnes de nationalité irakienne ont été placé en détention et mis en examen, samedi 11 janvier, après le meurtre, le mercredi précédent d'un migrant en banlieue du Mans. 

Une information judiciaire du chef de meurtre en bande organisée a été ouverte. La victime, un homme porteur d'un passeport irakien était âgé de 35 ans. L'autopsie a conclu à un décès par arme à feu. "L'homme a été touché d'un projectile unique d'arme de poing l'ayant atteint au cœur", a ajouté le procureur de Rennes, dans un communiqué.

Les investigations visent à éclaircir le contexte des faits. Vers 9 heures mercredi, de nombreuses détonations retentissaient à hauteur d'une scierie désaffectée tenant lieu de camp de migrants, selon le récit du procureur. 

L'un des deux agresseurs avait été interpellé à l'arrivée de la police, quelque minutes après leur fuite à bord d'un véhicule. Plusieurs dizaines de témoins ont été auditionnés. 

À lire aussi
Un gendarme (illustration) faits divers
Pas-de-Calais : une femme tuée par son conjoint contre qui elle avait porté plainte

La piste privilégiée est celle d'un "règlement de compte entre migrants", selon une source proche de l'enquête. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Assassinat Le Mans
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants