1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Le journal de 8h - Drame de Cholet : "on ne peut pas tenir les gens pour responsables", estime Angie, une "miraculée" sur RTL
2 min de lecture

Le journal de 8h - Drame de Cholet : "on ne peut pas tenir les gens pour responsables", estime Angie, une "miraculée" sur RTL

Alors qu'une enquête pour homicide a été ouverte après le drame de Cholet, qui a fait 2 morts, une habitante estime que les autorités auraient dû instaurer "un périmètre de sécurité".

La ville de Cholet (illustration)
La ville de Cholet (illustration)
Crédit : Capture d'écran YouTube
Le journal RTL de 8h du 16 juillet 2022
00:11:10
Le journal de 8h - Drame de Cholet : "on ne peut pas tenir les gens pour responsables", estime Angie
00:11:10
Léonard Cassette - édité par Sandra Cazenave

Une enquête pour homicide et blessures involontaires a débuté, vendredi 15 juillet, pour tenter d'expliquer comment deux personnes, dont un enfant de sept ans, ont trouvé la mort jeudi soir à Cholet (Maine-et-Loire) suite à un "incident de tir" lors du feu d'artifice du 14 juillet. Selon les premières informations, les spectateurs étaient bien dans une zone interdite au public.

"Il y a un périmètre qui le soir n'est pas accessible. Le problème, c'est que des gens se sont glissés là pour venir (...) Ça pouvait être à risque", déplore Gilles Bourdouleix, le maire de Cholet.

L'émotion est encore vive samedi matin dans la commune. Angie était présente à l'événement, jeudi soir, et s'estime "miraculée". "Quand on est arrivé sur le site, un monsieur de la sécurité nous a demandé de reculer derrière les barrières, mais il ne nous a pas dit d'évacuer le site. On ne pensait pas que ça pouvait nous retomber dessus. Donc les gens étaient sur l'herbe, juste devant les barrières", raconte-t-elle au micro de RTL. 

"On ne peut pas tenir les gens (installés dans cette zone) pour responsables. Il aurait dû y avoir un périmètre de sécurité", plaide-t-elle. 

À écouter également dans ce journal

Incendies - En Gironde, la situation se stabilise. À La-Teste-de-Buch, le feu n'est toujours pas fixé, mais la fumée est moins visible sur la forêt. La commune est, elle, hors d'atteinte. C'est "l'apaisement", confie le patron du camping des Flots Bleus.

Politique - La Nupes est divisée sur le sort d'Éric Coquerel, visé par une plainte pour agression sexuelle, des faits qu'il dément. L'écologiste Sandrine Rousseau demande son retrait de la commission des Finances, le temps de l'enquête.

Vacances - Bison Futé voit rouge dans le sens des départs pour le second week-end des grandes vacances. La quasi totalité des trains affichent complet (2 millions de voyageurs prévus ce week-end, selon la SNCF) à la gare Montparnasse.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire