2 min de lecture Côte d'Azur

Le journal de 7h30 : les avocats de Patricia Dagorn, "la Veuve noire", envisagent l'appel

REPLAY - Patricia Dagorn a été condamnée jeudi 18 janvier à 22 ans de réclusion criminelle. Elle a été reconnue coupable d'avoir empoisonné plusieurs hommes âgés, dont deux en seraient morts.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le Journal RTL de 7h30 du 19/01/2017 : les avocats de Patricia Dagorn "la Veuve noire", envisagent l'appel Crédit Image : VALERY HACHE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot et Yves Calvi

Le verdict est tombé ce jeudi 18 janvier. Patricia Dagorn, aussi surnommée "la Veuve noire", a été condamnée à 22 ans de réclusion criminelle, devant les assises des Alpes-Maritimes, pour l'assassinat en 2011 de deux retraités, un SDF avec lequel elle partageait des nuits d'hôtel et un ancien maçon à la retraite confortable. Ses avocats, eux, dénoncent un manque de preuves et envisagent de faire appel.

"Elle est arrivée là avec une étiquette coupable sur le front, donc la pente à remonter était considérable. Nous, nous avons considéré qu'il n'y avait pas assez d'éléments dans le dossier pour démontrer qu'elle était coupable d'empoisonnement", plaide maître Georges Rimondi, l'un de ses avocats, au micro de RTL. 

"Il est difficile de lutter contre des a priori qui sont des acquis comme cela. Et je pense qu'il y a matière à réflexion quant aux suites à donner à la décision qui a été prononcée", ajoute-t-il.

À écouter également dans ce journal

- Drame à La Courneuve en Seine-Saint-Denis. Aux alentours de 20h le gérant d'une entreprise de distribution de gaz située dans une zone d'activité de la commune, a été tué par des braqueurs.

À lire aussi
faits divers
Les infos de 5h - Affaire Mia : une véritable "opération militaire" montée par les ravisseurs

- Une majorité de syndicats de PSA ont donné leur feu vert à la toute première rupture conventionnelle collective. À 58% ils se sont prononcés en faveur du dispositif proposé par la direction. Ce dispositif a été crée par les ordonnances réformant le Code du travail et est entré en vigueur le 1er janvier 2018.

- Sébastien Lecronu, le secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique se trouvait à Fessenheim jeudi 18 janvier, pour lancer le projet de fermeture de la plus vieille centrale nucléaire française. Les syndicats ont de leur côté réaffirmé leur opposition au principe de fermeture anticipée.

- Emmanuel Macron était en Angleterre ce jeudi 18 janvier pour conclure avec la Premiere ministre Theresa May, un nouvel accord migratoire. Londres va notamment verser une contribution complémentaire de 50 millions d'euros pour renforcer la frontière à Calais.

- En France,  Martine Aubry, la maire PS de Lille, a dénoncé jeudi 18 janvier la politique migratoire mise en place par Emmanuel Macron. "Jamais les discours n'auront été aussi décalés, par rapport aux actes", a-t-elle déclaré.

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud entend développer "l'Erasmus des apprentis". Pour cela, elle va reprendre "une grande partie" des propositions formulées dans un rapport du député européen Jean Artuis. En juillet dernier, elle s'était engagée à doubler le nombre d'apprentis qui partent à l'étranger, d'ici à 2022.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Côte d'Azur Faits divers Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants