2 min de lecture Faits divers

Le journal de 7h30 - Évasion d'un détenu fiché S : les syndicats dénoncent "un manque de moyens"

Le syndicat FO pénitentiaire est en colère après l'évasion d'un détenu fiché S lors de son transfert à l'hôpital, mercredi 16 mai.

Générique 1 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Évasion d'un détenu fiché S : Les syndicats dénoncent "un manque de moyens" Crédit Image : FRED TANNEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Yann Bouchery et La rédaction numérique de RTL

Les syndicats de gardiens de prison sont en colère après l'évasion d'un détenu fiché S à son arrivée à l'hôpital de Brest. Un individu toujours en fuite depuis mercredi 16 mai. D'après les premiers éléments de l'enquête, il avait été prévenu de ce rendez-vous médical, ce qui en théorie ne se fait jamais. FO pénitentiaire dénonce ce jeudi un manque de moyens.

"Ce qui est affolant, c'est que ce n'est pas la première. On a un moyen très simple pour empêcher les détenus de courir quand on les sort en extraction (...) on mettait des entraves, des menottes autour des chevilles", explique Emmanuel Baudin, secrétaire général de FO pénitentiaire, qui ajoute que le détenu était sorti avec deux gardiens, sans arme. 

Et de renchérir : "Le détenu dans la nuit, il n'est pas devenu moins dangereux". "C'est simplement un manque de moyens", déplore-t-il, ajoutant que le personnel est constamment en danger. "On va avoir un collègue qui va mourir en exercice", craint le syndicaliste.

À lire aussi
Le viaduc Morandi situé à Gênes, en Italie, s'est écroulé mardi 14 août 2018 Italie
Viaduc effondré à Gênes : le parquet de Paris ouvre une enquête

À écouter également dans ce journal :

-Honneur à l'homme du jour : Antoine Griezmann, ovationné lors de la finale de l'Europa League pour avoir offert la coupe à l'Atlético de Madrid, celle dont rêvait l'OM.

-Nouvelle opération d'expulsions en cours à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes : les 2.000 gendarmes mobilisés cherchent à évacuer les zones où sont retranchés les zadistes les plus radicaux.

-À l'Assemblée nationale, les députés ont adopté cette nuit le projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles, porté par Marlène Schiappa.

-Après l'affaire Naomi Musenga, le Samu est une nouvelle fois mis en cause : la justice a ouvert une autre enquête après la mort d'un septuagénaire le 1er avril, qui avait composé le 15 à deux reprises.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Le journal Brest
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793412757
Le journal de 7h30 - Évasion d'un détenu fiché S : les syndicats dénoncent "un manque de moyens"
Le journal de 7h30 - Évasion d'un détenu fiché S : les syndicats dénoncent "un manque de moyens"
Le syndicat FO pénitentiaire est en colère après l'évasion d'un détenu fiché S lors de son transfert à l'hôpital, mercredi 16 mai.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/le-journal-de-7h30-evasion-d-un-detenu-fiche-s-les-syndicats-denoncent-un-manque-de-moyens-7793412757
2018-05-17 08:34:18
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MqRuyvWndP3irUzXC1onHQ/330v220-2/online/image/2018/0516/7793404337_un-surveillant-de-la-maison-d-arret-de-l-hermitage-a-brest.jpg