1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Le journal de 7h : Omar Raddad, un suspect devrait être arrêté dans les jours à venir
3 min de lecture

Le journal de 7h : Omar Raddad, un suspect devrait être arrêté dans les jours à venir

REPLAY - Les experts ont retrouvé la trace ADN d'un homme qui était déjà fiché dans le Fnaeg.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 7h : Omar Raddad, un suspect devrait être arrêté dans les jours à venir
12:39
Quentin Vinet

Omar Raddad va-t-il finalement être innocenté, 25 ans après le meurtre de Ghislaine Marchal ? Selon les informations de 20minutes.fr, Jean-Michel Prêtre, le procureur de Nice (Alpes-Maritimes) devrait donner, mercredi ou jeudi, l’instruction à la gendarmerie nationale de localiser et d’interpeller l’homme dont le nom est apparu dernièrement, dans l’enquête sur le meurtre de Ghislaine Marchal. Le 20 octobre dernier, on apprenait qu'une correspondance avait été établie entre un ADN retrouvé mêlé au sang de la victime et un individu figurant au Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg). De quoi redonner espoir à Omar Raddad, le jardinier de Ghislaine Marchal, reconnu coupable de ce meurtre de faire établir son innocence.

Mais un doute subsiste toujours sur la fameuse correspondance. "Je suis incapable de dire scientifiquement à 100% si l’homme dont on a retrouvé l’ADN sur les pièces à conviction est bien celui qui figure dans le Fnaeg. Il me manque des éléments, explique à 20minutes Olivier Pascal, directeur de l’Institut français des empreintes génétiques chargé des expertises dans ce dossier. J’ai donc sollicité l’arrestation de cet individu pour qu’on prélève directement son ADN afin d’effectuer la comparaison."

À écouter également dans ce journal

- Un premier policier ayant participé aux manifestations des forces de l'ordre ces derniers jours va être entendu par l'IGPN. Guillaume, un agent de la BAC devra expliquer pourquoi il a outrepassé son droit de réserve pour descendre dans la rue. 

Quatre personnes ont été interpellées mardi soir à Chambéry à la suite de scènes de violences urbaines impliquant 20 à 30 personnes âgées entre 15 et 20 ans dans un quartier du nord de la ville, a-t-on appris auprès de la préfecture de Savoie. Vers 18h30, 20 à 30 individus encagoulées ont volontairement rassemblé, puis incendié des containers à poubelles au pied des immeubles d'un quartier populaire de la ville pour neutraliser une caméra de vidéosurveillance.

À lire aussi

- Les chauffeurs VTC vont manifester dans toute la France et ce matin à Paris à la Gare Montparnasse.

- Les soldats irakiens sont entrés dans Mossoul, lançant ainsi la "véritable" bataille pour reprendre la plus grande ville conquise par les jihadistes du groupe État islamique.

- Pour la première fois depuis deux mois, Nicolas Sarkozy réduit l’écart avec Alain Juppé. L’écart avec Nicolas Sarkozy se resserre au premier tour : 37% (-4) pour Alain Juppé contre 31% (+2) pour l’ancien président de la République, selon le baromètre Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTélé et Sud Radio.

- La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse a annoncé qu'elle soutenait Alain Juppé pour la primaire de la droite et du centre.

Alain Rousset, président de la région Nouvelle Aquitaine, rétropédale. Il affirme que son "Il devrait la fermer" ne visait pas François Hollande, mais Michel Sapin. 

- À Hénin-Beaumont, un conflit oppose la municipalité Front national (FN) à l’antenne locale du Secours populaire Français (SPF) autour du local que cette dernière occupe. Si tout le monde s’accorde à dire que le bâtiment, insalubre, doit être détruit, c’est en revanche le relogement de l’association qui pose problème.

- Deux jours après le démantèlement total de la "Jungle", quelque 1.500 mineurs encore sur place vont être à leur tour conduits, en bus, loin de Calais, où devraient être examinées leurs demandes de transfert vers la Grande-Bretagne.

Le PSG s'est imposé de justesse à Bâle (2-1) en Ligue des champions.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/