2 min de lecture Faits divers

Le journal de 7h : Marie-Ange Laroche va écrire à Emmanuel Macron

REPLAY - La veuve de Bernard Laroche dénonce les soupçons qui pèsent de nouveau sur son mari, assassiné par Jean-Marie Villemin en 1985 et assure n'avoir jamais frappé sa sœur Murielle Bolle.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le Journal RTL de 7h du 11/07/2017 : Marie-Ange Laroche va écrire à Emmanuel Macron Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Aurenche Journaliste RTL

Marie-Ange Laroche parle pour la première fois depuis les nouveaux rebondissements de l'affaire Grégory. Celle-ci dément fermement les accusations de l'un de ses cousins qui affirme qu'elle et d'autres membres de la famille ont frappé Murielle Bolle pour la faire revenir sur ses aveux en 1984. "C'est faux. J'ai juste mis mes mains sur ses épaules. Je lui ai dit : 'Qu'est-ce que tu as dit ?' Bien sûr que je lui en ai voulu, mais c'est tout", affirme-t-elle. Visée sans être accusée, Marie-Ange ne supporte pas que son mari soit une fois encore accusé du meurtre du petit Grégory. 

Marie-Ange Laroche dénonce un acharnement. "Si je résiste, c'est pour mes gosses, pour mes enfants. J'ai que ça de bon, mes enfants. Ils sont en train de nous briser complètement, de nous salir. C'est toujours du même côté, ils ne cherchent pas la vérité. Ils veulent une vérité", explique-t-elle.

Selon son avocat, Marie-Ange Laroche a décidé d'écrire au président de la République pour dénoncer l'acharnement dont elle est victime, mais aussi d'attirer l'attention sur les incohérences du dossier, car selon elle, le témoignage du cousin sur la "raclée" qu'aurait reçue Murielle Bolle "ne tient pas". 

À écouter également dans ce journal

- Plusieurs associations de victimes du terrorisme ont adressé une lettre à Emmanuel Macron pour faire part de leur désarroi et de leur inquiétude, notamment après la disparition du secrétariat d'État à l'aide aux victimes et du secrétariat général à l'aide aux victimes. 

À lire aussi
Des policiers sur la scène du drame à Volksmarsen (Allemagne), lundi 24 février. Allemagne
Les infos de 6h30 - Attaque à la voiture-bélier en Allemagne : ce que l'on sait

- Emmanuel Macron défendra en français et en anglais la candidature de Paris pour l'organisation des Jeux olympiques de 2024 aujourd'hui à Lausanne, en Suisse. Paris et Los Angeles présentent leur dossier de candidature devant les membres du CIO. Le CIO de son côté devrait annoncer le principe de la double attribution pour 2024 et 2028.

- La réforme du Code du travail par ordonnances a entamé son examen de passage devant l'Assemblée avec de premières escarmouches et premiers amendements,le gouvernement mettant en avant "liberté" et "protection" gagnées par les entreprises et les salariés, sans convaincre Insoumis et communistes.

- Tous les acteurs du dossier GM&S sont réunis aujourd'hui à Bercy. Autour du ministre de l'Économie, Bruno Le Maire,  et Benjamin Griveaux se trouvent les syndicats de l'équipementier, PSA, Renault et le possible repreneur, GMD.

- NKM devant son agresseur aujourd'hui au tribunal correctionnel de Paris. Vincent Debraize, 55 ans, maire d'une petite commune de Normandie, avait agressé la candidate aux législatives le 15 juin dernier, lors de l'entre-deux-tours. NKM avait été brièvement hospitalisée après avoir chuté et perdu connaissance et s'était vu reconnaître deux jours d'incapacité totale de travail.

- La 10e étape du Tour de France débutera à 13h25 à Périgueux. Les coureurs devront rejoindre Bergerac, alors que Chris Froome est toujours maillot jaune.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Assassinat Vosges
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants