2 min de lecture Amiens

Le journal de 7h - Barrière tombée à Amiens : "Pas de problème de vétusté du stade"

REPLAY - Une barrière s'est effondrée samedi 30 septembre lors du match de football Amiens-Lille, faisant 29 blessés. L'enceinte picarde était en règle, a indiqué Alain Geste, le président d'Amiens Métropole.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 7h - Barrière tombée à Amiens : "Pas de problème de vétusté du stade" Crédit Image : FRANCOIS LO PRESTI / AFP | Crédit Média : Yann Bouchery | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Yann Bouchery Journaliste RTL

Une enquête pour blessures involontaires a été ouverte dès samedi 30 septembre après l'effondrement d’une barrière dans la tribune des supporters lillois. C'est un mouvement de foule, devenu traditionnel dans les stades de football lorsqu'un but est marqué mais hier, il a eu des conséquences dramatiques, aboutissant à l'arrêt de la rencontre Amiens-Lille après un peu plus d'un quart d'heure de jeu.

Le plan "NOVI" signifiant "NOmbreuses VIctimes" a été déclenché par les autorités. Au total, 29 personnes ont été touchées, dont cinq grièvement et transportées à l'hôpital d'Amiens. Le président du club d'Amiens, Bernard Joannin, a créé un début de polémique en mettant en cause, dans un premier temps,la responsabilité des ultra-lillois.

Ce type d'accident a déjà eu lieu, par exemple dans le nouveau stade de Bordeaux, mais pas d'une telle ampleur. Le stade de la Licorne fait l'objet de travaux de rénovation et la commission de sécurité était passée jeudi 28 septembre. L'enceinte picarde était en règle, a indiqué Alain Geste, le président d'Amiens Métropole : "Il n'y a aucun problème de vétusté du stade si ce n'est la toiture qui est en réfection donc ça n'a strictement aucun rapport", indique-t-il.

À écouter également dans ce journal

- L'Espagne retient son souffle ce 1er octobre, alors que la Catalogne est invitée à voter sur son avenir. Un référendum d'auto-détermination, qui est considéré comme illégal par Madrid. Plus de 2 000 bureaux de vote auraient été fermés par la police hier alors que les anti-indépendantistes ont défilé dans plusieurs villes de la péninsule ibérique contre ce scrutin.

À lire aussi
santé
Les infos de 8h - Coronavirus : une erreur dans la notice des autotests livrés dans les collèges et lycées

- En France, la colère ne faiblit pas au sein de Force Ouvrière où la position de Jean-Claude Mailly est de plus en plus contestée. Le secrétaire général du syndicat a entendu les protestations de la base mais n'envisage pas de démissionner avant la fin de son mandat au mois d'avril.

- Pas de combine d'arrière-cuisine, le MoDem se considère comme un partenaire exigeant aux côtés d'Emmanuel Macron. L'université du parti se déroule à Guidel, dans le Morbihan, avec ce 1er octobre le discours de clôture de François Bayrou.

- Football avec les résultats de la 8ème journée de Ligue 1 et un PSG quasiment injouableLes Parisiens ont atomisé Bordeaux 6 à 2. M'Bappé, Neymar et Cavani ont marqué avec même un doublé pour le Brésilien. Après le 3-0 infligé au Bayern Munich, Paris a poursuivi son festival.

- En Top 14 de Rugby, Lyon occupe provisoirement le fauteuil de leader. Le LOU s'est imposé au Racing 20 à 17. Victoire de Toulon sur la Rochelle 26-20, de Toulouse devant Agen 30 à 10, de Bordeaux-Bègles à Oyonnax 39 à 9 et du Stade-Français à Pau 25-23.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amiens Football Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants