2 min de lecture Fiona

Le journal de 6h30 - Affaire Fiona : la mère et le beau-père de la fillette à nouveau devant la justice

REPLAY - Après un premier procès confus, la mère de Fiona et son ex-compagnon sont rejugés lundi 9 octobre en appel devant la cour d'assises de Haute-Loire, pour tenter d'éclaircir le rôle de chacun dans la mort de la fillette.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Affaire Fiona : le père de la fillette témoigne Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin et La rédaction numérique de RTL

Si la condamnation à cinq années de prison est confirmée en appel, la mère de Fiona pourrait être libre dès l'issue de son procès au Puy-en-Velay (Haute-Loire). Le 26 novembre 2016, Cécile Bourgeon, 31 ans, avait été acquittée par la cour d'assises du Puy-de-Dôme, sous les huées de la foule, du chef de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Elle avait été condamnée pour quatre délits, dont la "non-assistance à personne en danger" et la "dénonciation de crime imaginaire", pour avoir élaboré le scénario mensonger d'une disparition de Fiona, sa fille de cinq ans, dont le corps n'a jamais été retrouvé. Son ex-compagnon Berkane Makhlouf, 36 ans, avait écopé de 20 ans de réclusion criminelle pour l'ensemble des faits.

Au Puy-en-Velay, "ce sera le procès de la seconde chance pour qu'ils puissent nous expliquer ce qui s'est passé", estime l'un des avocats des parties civiles, Maître Antoine Portal. "Qu'on arrête de nous balader, de nous manipuler (...). Fiona est morte de violences, c'est d'une évidence limpide", lance Maître Charles Fribourg, avocat du père de la fillette, Nicolas Chafoulais. "On lui doit la vérité, lui expliquer comment Fiona est morte et où son corps a été jeté." Mais la défense est pessimiste. "Je ne suis pas certain que ce second procès puisse apporter des réponses supplémentaires", estime Me Renaud Portejoie, conseil de Cécile Bourgeon, qui a tenté de se suicider fin juillet en prison.

À écouter également dans ce journal :

Espagne : le dirigeant sécessionniste de la Catalogne Carles Puigdemont a laissé entendre qu'il allait déclarer l'indépendance si Madrid refusait une médiation, à l'approche d'une cruciale séance parlementaire mardi 10 octobre et après un week-end où des centaines de milliers de Catalans ont crié "Basta" dans la rue.

- Deux semaines après l'entrée en vigueur d'ordonnances décriées, les syndicats, certains poussés par la grogne de la base, tentent de trouver un moyen de peser ensemble sur un gouvernement déterminé, et déjà tourné vers de nouvelles réformes sociales d'envergure. Lundi, la CGT, la CFDT, FO, la CFE-CGC, la CFTC, mais aussi Solidaires, l'Unsa et la FSU de même que des organisations de jeunesse vont se réunir, une première depuis le début du quinquennat.

À lire aussi
Cécile Bourgeon, le 5 septembre 2016 à Riom l'heure du crime
Affaire Fiona : Cécile Bourgeon retrouvera-t-elle où elle a enterré sa fille grâce à l'hypnose ?

- Attaque à Marseille : un frère d'Ahmed Hanachi, le ressortissant tunisien qui a tué deux jeunes femmes à Marseille il y a une semaine, a été arrêté en Italie, à Ferrare (nord), à la suite d'un mandat d'arrêt international. Il est accusé de complicité et de participation à une association terroriste.

- Essonne : un homme, blessé par un tir de la police lors de son interpellation, a agressé au couteau deux voyageurs à la gare RER de Corbeil-Essonnes dimanche soir, ont indiqué à l'AFP des sources policière et proche de l'enquête, qui ont écarté la "connotation terroriste".

Brexit : un cinquième round de négociations s'ouvre lundi pour organiser le Brexit, la balle étant désormais "dans le camp" de l'Union européenne selon la Première ministre britannique Theresa May, dont les difficultés internes inquiètent les Européens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fiona Justice Haute-Loire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants