1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Le journal de 12h30 : Manuel Valls réclame justice pour les policiers agressés à Viry-Châtillon
3 min de lecture

Le journal de 12h30 : Manuel Valls réclame justice pour les policiers agressés à Viry-Châtillon

REPLAY - Le Premier ministre a promis que les agresseurs seraient condamnés.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 12h30 : Manuel Valls réclame justice pour les policiers agressés à Viry-Châtillon
14:53
Christelle Rebière & Vincent Parizot

Deux jours après la violente agression aux cocktails Molotov de deux policiers à Viry-Châtillon, en Essonne, en bordure de la cité de la Grande Borne, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve se sont rendus sur place pour rencontrer les collègues des agents agressés. Alors que l'un des leurs est encore dans "un état stationnaire", entre la vie et la mort, le Premier ministre a promis aux policiers que la justice serait rendue. 

"Je leur ai dit que je ne doutais pas un seul instant que l'enquête aboutirait", a assuré Manuel Valls, "que ces individus seraient appréhendés, traduits devant la justice, condamnés. Il n'y a pas de zone de non-droit." Le Premier ministre a aussi évoqué des effectifs supplémentaires pour l'Essonne, mais sans donner de précision, ce qui agace les syndicats. Ces derniers réclament 300 éléments en plus pour mener à bien leur mission de sécurité publique. "On est en manque de reconnaissance parce qu'on ne nous donne pas les moyens de travailler et on ne nous donne plus de budget pour le fonctionnement".

À écouter également dans ce journal

- Après l'agression des deux policiers, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a qualifié leurs agresseurs de "sauvageons". Un terme qui a indigné une partie des élus de droite qui réclament sa démission.

- Dégringolade pour Nicolas Sarkozy, un peu plus d'un mois avant la primaire de la droite. Selon le sondage Kantar-Sofres - OnePoint pour RTL, LCI et Le Figaro, l'ancien président de la République est en grande difficulté. Alain Juppé remporte 44% des voix, loin devant Nicolas Sarkozy (15%), Bruno Le Maire et François Fillon complètent le podium (3%).

À écouter aussi

- Jean-François Copé, candidat à la primaire de la droite réclame la fin du statut de fonctionnaire et souhaite que les embauches futures de la fonction publique se fassent dans le cadre de CDI de droit privé.

- L'Amérique a vécu cette nuit le pire débat présidentiel de son Histoire, selon les commentateurs après la deuxième confrontation entre Hillary Clinton et Donald Trump. Le milliardaire américain, dos au mur, a brisé tous les tabous. Il a notamment accusé Bill Clinton d'agressions sexuelles et Hillary de complicité pour détourner l'attention sur ses propos obscènes.

- François Hollande se pose "encore la question" de recevoir Vladimir Poutine lors de sa venue à Paris le 19 octobre. Lors d’un entretien réalisé samedi 8 octobre à Tulle, et qui doit être diffusé lundi dans Quotidien sur TMC, il déplore les "crimes de guerre" commis à Alep, ville de Syrie intensément bombardée avec l’appui aérien de la Russie. De son côté, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault assure qu'il profitera de la venue de son homologue russe en France pour lui dire ses vérités sur la situation syrienne.

- La proviseure du lycée Condorcet de Limay a interdit le "port du jogging" en classe depuis la rentrée sous peine d'être sanctionné d'un mercredi après-midi de retenue. Cette mesure adoptée par les parents et la communauté enseignante dans le nouveau règlement intérieur de mai dernier, commence à peine à être appliquée, mais suscite déjà des réactions indignées.

- Le 24 mai 1995, Stéphanie Fauviaux a été retrouvée morte dans sa baignoire. Vingt-et-un ans plus tard, un gendarme, son meurtrier présumé, comparaissait devant la justice après avoir été confondu par de nouvelles analyses ADN.

- Les Bleus affrontent les Pays-Bas à 20h45 à Amsterdam, ce 10 octobre.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/