1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. "Le jardin préféré des Français" : un ancien vainqueur jugé pour meurtre
1 min de lecture

"Le jardin préféré des Français" : un ancien vainqueur jugé pour meurtre

Lauréat 2013 du "Jardin préféré des Français", Daniel Malgouyres est au cœur d'une affaire rocambolesque de meurtre. Il est jugé ce lundi 29 novembre devant les assises dans l'Hérault.

Une salle d'audience d'un tribunal (illustration)
Une salle d'audience d'un tribunal (illustration)
Crédit : Thomas COEX / AFP
"Le jardin préféré des Français" : un ancien vainqueur jugé pour meurtre
01:27
Patrick Tejero - édité par Théo Putavy

Un jardin privé appartenant à Daniel et François Malgouyres avec visite payante, en liquide, situé à Servian , petit village de l'Hérault, est une attraction locale depuis 2013 et son titre de "Jardin préféré des Français", émission de France 2 présentée par Stéphane Bern. 

Mais il fait la Une de l'actualité pour une toute autre raison. Ce lundi 29 novembre, Daniel, son propriétaire, se retrouve devant les assises. En octobre 2017, la maison est victime d'un cambriolage, du moins c'est ce que les policiers croient jusqu'à ce que l'enquête prenne un tournant radicalement différent. 

Deux cambrioleurs s'étaient alors attaqués au propriétaire du jardin Saint-Adrien. Daniel Malgouyres s'était emparé d'un fusil et avait abattu l'un des agresseurs, l'autre ayant pris la fuite. Le propriétaire est alors mis en examen et libéré pour légitime défense. Mais le deuxième cambrioleur explique que le commanditaire de l'opération est en fait celui que l'on pensait victime. 

Daniel Malgouyres est alors incarcéré. Il avait une maitresse et souhaitait éloigner son épouse du jardin, et surtout récupérer son magot. Car son entreprise est très lucrative : Françoise cache l'argent un petit peu partout mais principalement dans un coffre dont elle seule a la combinaison. 

À lire aussi

L'enquête montre que c'est un ami du couple, l'organisateur des spectacles équestres du jardin, qui a recruté les cambrioleurs et lui aussi explique qu'il a agi au nom du mari. Ce procès de trois semaines sera une sorte de "super confrontation" pour savoir qui a tout manigancé : le mari ou le cavalier ?

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/