1 min de lecture Terrorisme

La mère d'un jihadiste écope de 2 ans de prison pour lui avoir envoyé de l'argent

La mère du jihadiste, présumé mort en zone irako-syrienne, a été condamnée pour financement du terrorisme. Son avocat va faire appel.

Le palais de Justice de Paris
Le palais de Justice de Paris Crédit : JACK GUEZ / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement concernant la mère d'un jeune franco-algérien présumé mort en Syrie, accusée d'avoir financé son dessein jihadiste en lui envoyant de l'argent, ce dont elle se défend.

Elle a été condamnée à deux ans de prison sans mandat de dépôt. Remonté, son avocat a annoncé vouloir faire appel. Le tribunal correctionnel n'a en revanche pas ordonné l'incarcération immédiate de Nathalie Haddadi, comme l'avait requis le procureur lors de l'audience, le 5 septembre. Le représentant de l'accusation avait demandé 18 mois d'emprisonnement.

Dans les faits, cette femme de 43 ans, conseillère commerciale en Alsace, est accusée d'avoir payé des billets d'avion pour l'Algérie à son fils Belabbas Bounaga, qui y avait rejoint son père début novembre 2015. Il était alors visé par une interdiction de sortie du territoire français à l'issue d'une peine d'emprisonnement. "J'ai du mal à croire qu'on m'associe au financement du terrorisme. J'ai aidé mon fils" notamment pour "manger", "je n'ai jamais envoyé d'argent en Syrie ou en Turquie", avait déclaré Nathalie Haddadi, "très inquiète" à son arrivée.

À lire aussi
Le Carillon, un des établissements visés par les attaques du 13 novembre à Paris, au lendemain des attentats. justice
13 novembre : la justice ne reconnaît pas la responsabilité de l'État dans les attentats

Elle était aussi accusée d'avoir caché aux autorités le passeport de son fils et, surtout, de lui avoir ensuite payé d'autres billets d'avion et fait parvenir quelque 2.800 euros alors qu'il voyageait en Malaisie. De Malaisie, il avait fini par rejoindre l'organisation jihadiste État islamique (EI) en Syrie. En août 2016, sa mère a reçu un appel lui annonçant sa mort, à 21 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Jihad Daesh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790267223
La mère d'un jihadiste écope de 2 ans de prison pour lui avoir envoyé de l'argent
La mère d'un jihadiste écope de 2 ans de prison pour lui avoir envoyé de l'argent
La mère du jihadiste, présumé mort en zone irako-syrienne, a été condamnée pour financement du terrorisme. Son avocat va faire appel.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/la-mere-d-un-jihadiste-ecope-de-2-ans-de-prison-pour-lui-avoir-envoye-de-l-argent-7790267223
2017-09-28 14:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/oOTOaTh2o15-CY-UQDV0Hw/330v220-2/online/image/2016/0912/7784826358_le-palais-de-justice-de-paris-illustration.jpg