1 min de lecture Justice

La directrice de Santé publique France au cœur d'une affaire d'harcèlement ?

VU DANS LA PRESSE - Geneviève Chêne est attaquée par une ancienne médecin du CHU de Bordeaux, dont elle dirigeait un pôle avant de prendre la tête de Santé publique France.

Geneviève Chêne devant le Sénat le 16 septembre 2020.
Geneviève Chêne devant le Sénat le 16 septembre 2020. Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Si la directrice de Santé publique France est surtout connue pour son rôle dans la gestion de la crise sanitaire depuis plus d'un an, elle serait également éclaboussée dans une affaire de harcèlement.

Comme le révélaient Sud Ouest et Le Monde dès le mois de décembre 2020, Geneviève Chêne, nommée à la tête de Santé publique France en novembre 2019, a été citée à comparaître devant un tribunal correctionnel pour harcèlement et dénonciation calomnieuse. Une accusation portée par une ancienne médecin du CHU de Bordeaux et qui cible l'hôpital, Geneviève Chêne, qui en dirigeait à l'époque le pôle de santé publique, et trois médecins légistes.

L'accusatrice estime avoir été harcelée moralement puis évincée indûment de son poste au CHU, des faits qu'elle impute aux trois médecins légistes ainsi qu'à Geneviève Chêne. Si le procès devait initialement avoir lieu à Bordeaux le 11 mars 2021, les prévenus ont finalement réussi à obtenir le dépaysement de la procédure, c'est-à-dire que le procès soit organisé dans une autre juridiction. Il devrait donc normalement avoir lieu le 13 septembre à Paris.

Au mois de décembre, l'avocat de Geneviève Chêne avait expliqué au Monde ne pas souhaiter s'exprimer sur le "fond" de cette affaire, précisant cependant que sa cliente rejetait ces accusations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Tribunal correctionnel Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants