1 min de lecture Justice

L'urgentiste Nicolas Bonnemaison est acquitté de la totalité des faits

Le docteur Bonnemaison a été acquitté de la totalité des faits reprochés, après avoir abrégé la vie de sept patients en phase terminale.

Nicolas Bonnemaison, ancien urgentiste de Bayonne, et sa femme arrivent au tribunal de Pau, le 12 juin 2014
Nicolas Bonnemaison, ancien urgentiste de Bayonne, et sa femme arrivent au tribunal de Pau, le 12 juin 2014 Crédit : AFP / GAIZKA IROZ
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La décision du tribunal a été accueillie par un tonnerre d'applaudissement dans la salle. L'urgentiste Nicolas Bonnemaison, poursuivi pour avoir abrégé la vie de sept malades en phase terminale, a été acquitté mercredi 25 juin de l'ensemble des faits par la Cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques à Pau.
La décision a été accueillie par la stupéfaction, puis les larmes, et enfin les cris. Les jurés ont répondu "non" aux quatorze questions. Ils ont retenu notamment que le médecin "n'avait pas l'intention de donner la mort" et que les décès étaient survenus dans le cadre très particulier de l'unité de soins de courte durée de l'hôpital de Bayonne.
Le docteur Bonnemaison "a été acquitté de la totalité des faits" qui lui étaient reprochés, a dit le président à l'issue de quelque quatre heures de délibéré, provoquant le sourire du médecin, main dans la main avec un de ses avocats, et un tonnerre d'applaudissements dans la salle.

>
Le docteur Bonnemaison a été acquitté Crédit Image : RTL | Crédit Média : Mathieu Delahousse | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Euthanasie Dr Bonnemaison
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants