2 min de lecture Drogue

L'ancien patron des stups aurait facilité l'entrée de tonnes de cannabis en France

REPLAY - Le témoignage d'un indic dans "Libération" met en cause François Thierry et les méthodes de l'Office central de lutte contre les stupéfiants.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Quand François Thierry, l'ancien numéro un de la lutte antidrogue importait du cannabis avec la complicité du plus gros trafiquant de France Crédit Image : OFF / DOUANE FRANCAISE / AFP | Crédit Média : Jacques Serais | Durée : | Date : La page de l'émission
Damien Delseny et Jacques Serais

Il était depuis des années le visage de la lutte anti-drogue en France. François Thierry, ex numéro 1 de l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis) aurait facilité l'importation de plusieurs dizaines de tonnes de cannabis. Pendant 6 ans et jusqu'en mars dernier, il était le patron de l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiant. Ce lundi 23 mai, le témoignage d'un trafiquant de drogue, qui est aussi informateur le met directement en cause. L'ancien indic explique que François Thierry lui a demandé il y a quatre ans d'aller garder une villa en Espagne. Là, pendant vingt jours, explique-t-il, des hommes de main, présentés comme des policiers, ont chargé et déchargé des paquets de drogue sur une plage. Pas moins de 19 tonnes.

Le plus gros trafiquant français comme indic

Du cannabis qui remontait vers la France en go-fast. Une partie des voitures aurait été alors interceptée pour servir la réputation du numéro 1 des flics. Mais le reste était bien revendu pour le compte d'un présumé très gros trafiquant : un certain Sofiane H, principal suspect dans l'enquête sur la prise record de sept tonnes de cannabis retrouvées dans des camionnettes dans le 16e arrondissement de Paris en octobre dernier. Selon Libération, ce Sofiane aurait été recruté comme informateur par François Thierry. Cette protection du numéro 1 des "stups", lui aurait permis de devenir le plus gros trafiquant de l'Hexagone. Un trafiquant qui avait pu retrouver sa liberté il y a deux ans. Il a été défendu au tribunal par une avocate qui n'était autre que la compagne du numéro un de la lutte antidrogue.

François Thierry a récemment été muté à la Sous-direction antiterroriste. Il n'ignore pas qu'il va devoir s'expliquer. Au delà de son cas personnel, c'est toute la politique de lutte antidrogue qui va être passée au crible. Avec, en creux, une question : jusqu'où la police peut-elle aller pour faire tomber de gros réseaux ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Drogue Cannabis Trafic routier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783344893
L'ancien patron des stups aurait facilité l'entrée de tonnes de cannabis en France
L'ancien patron des stups aurait facilité l'entrée de tonnes de cannabis en France
REPLAY - Le témoignage d'un indic dans "Libération" met en cause François Thierry et les méthodes de l'Office central de lutte contre les stupéfiants.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/l-ancien-patron-des-stups-aurait-facilite-l-entree-de-tonnes-de-cannabis-en-france-7783344893
2016-05-23 08:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UFuQoBgbSZbzZnxkCAfubA/330v220-2/online/image/2015/0418/7777410282_une-saisie-de-drogue-illustration.jpg