1 min de lecture Terrorisme

Jihad : les combines pour financer le terrorisme, selon François Molins

Invité sur France Info, le procureur de la République de Paris a expliqué les différents moyens trouvés pour financer le terrorisme et a annoncé avoir identifié 416 donateurs en France.

François Molins, le procureur de la République de Paris
François Molins, le procureur de la République de Paris Crédit : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

La question du financement est cruciale dans la lutte contre le terrorisme. Alors que près de 500 experts et 80 ministres de 72 pays sont réunis à huis clos depuis mercredi 25 avril pour la conférence "No money for terror" autour de cette question, le procureur de la République de Paris a fait des annonces sur le sujet. 

Invité sur le plateau de Franceinfo jeudi 26 avril, François Molins a annoncé qu'après deux ans d'enquête en relation avec les services de renseignement financier, ils ont identifié "416 donateurs" en France et "320 collecteurs essentiellement basés en Turquie et au Liban grâce à qui les jihadistes d'Irak et de Syrie pouvaient recevoir des fonds".

Cet argent est transmis de différentes manières, que le procureur a détaillées : "les cartes prépayées, les dons aux associations humanitaires, les dons aux collecteurs, le recours à certains modes virtuels de paiement". "Tout ça fait qu'au bout du compte des organisations peuvent recevoir ce type d'argent et préparer un certain nombre d'actions en France ou à l'étranger", ajoute-t-il. 

À lire aussi
Djamel Beghal au Palais de justice de Paris en octobre 2014 jihad
Djamel Beghal, mentor religieux des Kouachi et de Coulibaly, est sorti de prison

Le procureur bien au fait des dossiers concernant le terrorisme poursuit en expliquant que "des organisations comme Daesh et al-Qaïda ont besoin d'argent pour subvenir à un certain nombre de besoins". La veille, Europe 1 avançait que la cagnotte de l'État islamique s'élevait à 3 milliards d'euros, un chiffre nuancé par Jean-Charles Brisard, président du Centre d'analyse du terrorisme (Cat). 

Ces suivis de circuits "ont permis d'identifier des jihadistes qui se trouvaient en Syrie et en Irak alors que jusque-là nous n'étions pas avisés de leur présence là-bas", explique encore François Molins.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Daesh Al-Qaïda
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793168301
Jihad : les combines pour financer le terrorisme, selon François Molins
Jihad : les combines pour financer le terrorisme, selon François Molins
Invité sur France Info, le procureur de la République de Paris a expliqué les différents moyens trouvés pour financer le terrorisme et a annoncé avoir identifié 416 donateurs en France.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/jihad-les-combines-pour-financer-le-terrorisme-selon-francois-molins-7793168301
2018-04-26 16:13:23
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OErSSMlh6N5efGjttM_YUg/330v220-2/online/image/2015/0512/7778317688_francois-molins-le-procureur-de-la-republique-de-paris.jpg