1 min de lecture Jihad

Filière jihadiste de Lunel : 7 ans de prison pour un prévenu, un autre relaxé

Cinq hommes de 29 à 47 ans étaient jugés depuis le 5 avril 2018 pour association de malfaiteurs en vu de la préparation d'actes de terrorisme. Le parquet de Paris avait requis des peines allant jusqu'à neuf ans de prison.

Les prévenus dans le box au tribunal correctionnel de Paris, le 5 avril 2018, dans le procès sur la filière jihadiste de Lunel
Les prévenus dans le box au tribunal correctionnel de Paris, le 5 avril 2018, dans le procès sur la filière jihadiste de Lunel Crédit : Benoit PEYRUCQ / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
et AFP

C'était un procès très attendu. Depuis le 5 avril dernier, cinq hommes entre 29 et 47 ans étaient jugés au tribunal correctionnel de Paris pour association de malfaiteurs en vu de la préparation d'actes de terrorisme. Ils font tous partis de la filière jihadiste de Lunel, commune de l'Hérault dont une vingtaine de jeunes étaient partis faire le jihad en Syrie et devenue véritable laboratoire du jihadisme à la française.

Le tribunal a rendu sa décision vendredi 13 avril : quatre hommes ont été condamnés vendredi à des peines allant jusqu'à sept ans d'emprisonnement et le cinquième a été relaxé.

Le tribunal correctionnel de Paris a considéré que deux d'entre eux, par leurs discours et leur diffusion de la propagande du groupe jihadiste État islamique, avaient encouragé les départs en Syrie. Ces deux hommes, Hamza Mosli et Jawad Salih, ont été condamnés respectivement à sept et cinq ans. 

Mardi 10 avril, le parquet avait requis des peines allant jusqu'à neuf ans de prison. La procureure a demandé neuf ans, assortis d'une période de sûreté des deux tiers et d'un maintien en détention, à l'encontre de Hamza Mosli, 29 ans, estimant qu'il a joué depuis Lunel un "rôle majeur" dans les départs, échelonnés entre 2013 et 2014, ou les conversions aux thèses jihadistes.

À lire aussi
Un soldat de la force arabo-kurde soutenue par les États-Unis près de Raqqa en novembre 2016 Syrie
Syrie : que vont devenir les jihadistes français détenus par les Kurdes ?

Ce procès s'est déroulé en l'absence de la plupart des Lunellois partis en Syrie : une quinzaine font toujours l'objet de mandats d'arrêt et, parmi eux, une dizaine sont présumés morts, selon un dernier bilan de la préfecture. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jihad Justice Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793004326
Filière jihadiste de Lunel : 7 ans de prison pour un prévenu, un autre relaxé
Filière jihadiste de Lunel : 7 ans de prison pour un prévenu, un autre relaxé
Cinq hommes de 29 à 47 ans étaient jugés depuis le 5 avril 2018 pour association de malfaiteurs en vu de la préparation d'actes de terrorisme. Le parquet de Paris avait requis des peines allant jusqu'à neuf ans de prison.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/filiere-jihadiste-de-lunel-7-ans-de-prison-pour-un-prevenu-un-autre-relaxe-7793004326
2018-04-13 14:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JwfwTB4QPyeXrQTVrgY6-Q/330v220-2/online/image/2018/0413/7793004676_les-prevenus-dans-le-box-au-tribunal-correctionnel-de-paris-le-5-avril-2018-dans-le-proces-sur-la-filiere-jihadiste-de-lunel.jpg