2 min de lecture Faits divers

Jeune femme tuée et traînée par une voiture à Lyon : ce que l’on sait

Les deux occupants de la voiture qui a percuté la victime ont été mis en examen. Ils disent "avoir paniqué" et ne "pas s'être rendu compte qu'elle était restée accrochée au véhicule".

La rue de l'Antiquaille à Lyon, le long du parc des Hauteurs, où la victime a été retrouvée
La rue de l'Antiquaille à Lyon, le long du parc des Hauteurs, où la victime a été retrouvée Crédit : Google Maps
Coline Daclin Journaliste

À Lyon, l'enquête avance sur la mort d'une femme, percutée par une voiture puis traînée sur plusieurs mètres. Les faits se sont déroulés dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 juillet dans le 5ème arrondissement de la ville. Depuis, deux personnes ont été mises en examen lundi soir, selon le parquet de Lyon. Une troisième personne, qui avait aussi été placée en garde à vue dimanche soir, a été mise hors de cause. 

Le conducteur de la voiture, âgé de 21 ans, a été mis en examen pour "violences volontaires ayant entraîné la mort et délit de fuite". Il a été placé en détention provisoire. L'autre personne est âgée de 19 ans et se trouvait simplement dans le véhicule. Le chef de "non-assistance à personne en danger" lui est reprochée, elle a été placée sous contrôle judiciaire. Aucun des deux mis en examen n'a d'antécédent judiciaire. 

Trois véhicules impliqués

Aux alentours de 3h du matin, la police a d'abord reçu un appel la prévenant d'une "rixe en cours" suite à "un différent entre des automobilistes et un groupe de jeunes, ces derniers reprochant aux automobilistes d'avoir percuté un chien", a déclaré le parquet. Un peu plus tard, un autre appel informe les forces de l'ordre qu'"un automobiliste conduisant une Golf aurait sciemment renversé une jeune femme et l'aurait traînée sur plusieurs mètres". 

Une fois sur les lieux, les pompiers n'ont pu que constater son décès. Le corps de la jeune femme de 23 ans, une aide-soignante nommée Axelle, a été retrouvée à 800 mètres du lieu déclaré de l'accident. 

À lire aussi
Emmanuel Macron, le 21 novembre 2020 police
Producteur tabassé : Macron dénonce des images "qui nous font honte"

Selon Le Progrèsle journal régional de Lyon, trois véhicules sont en fait impliqués dans l'affaire. D'abord, une Twingo, avec quatre femmes à bord. En repartant de la fête, dans le parc des Hauteurs, la Twingo renverse "involontairement" un chien. Le propriétaire du chien et d'autres participants à la fête les auraient alors prises à partie, et la conductrice aurait reçu un coup. 

La Twingo est suivie par une Golf de location, avec deux amis des personnes présentes dans la Twingo, et une Mercedes, avec un autre ami. Les passagers de la Golf s'impliquent dans la dispute, et la situation dégénère. Le conducteur accélère, et se retrouve dans une impasse. C'est au moment de faire demi-tour qu'il aurait fait face à Axelle. La jeune femme lui aurait fait signe de s'arrêter, mais la Golf continue et la renverse. Il est suivi par la Mercedes, qui s'enfuit également.

Un moment de panique ?

Le conducteur a expliqué "avoir paniqué et voulu quitter les lieux, alors qu'une jeune fille était positionnée devant son véhicule". Il a admis "l'avoir percutée mais prétend ne pas s'être rendu compte qu'elle était restée accrochée au véhicule", a détaillé le parquet. 

Quelques heures après le drame, vers 6h du matin, six personnes se présentent à l’hôtel de police et racontent leur version des faits, selon Le Progrès. Parmi eux, les deux personnes dans la Golf et le conducteur de la Mercedes. Elles sont placées en garde à vue, puis le conducteur de la Mercedes est relâché.

Reste donc les deux mis en examen : le conducteur et le passager de la Golf. Selon le procureur de Lyon, "les dépistages de l’alcoolémie des deux mis en examen se sont avérés négatifs et les analyses toxicologiques sont en cours." La Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de Lyon a été chargée de l'enquête, et les investigations doivent se poursuivre, notamment avec l’audition des nombreux témoins présents.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Lyon Mise en examen
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants