2 min de lecture Politique

Islamophobie, terrorisme... Que retenir des chiffres de la délinquance pour 2016 ?

ÉCLAIRAGE - Les chiffres de la délinquance ont été annoncés par Bruno Le Roux ce jeudi 19 janvier 2017. Peut-on totalement s'y fier ?

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Les chiffres de la délinquances sont-ils fiables ? Crédit Image : THIBAUD MORITZ / AFP | Crédit Média : Olivier Boy | Durée : | Date : La page de l'émission
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et Olivier Boy

Bruno Le Roux, le nouveau ministre de l'Intérieur, a dévoilé ce jeudi 19 janvier 2017 les chiffres de la délinquance pour 2016... Quels sont ces chiffres présentés chaque année et sont-ils fiables ? +4% pour les cambriolages après une petite baisse en 2015, un chiffre préoccupant qui s'explique en partie par la priorité mise sur la lutte antiterroriste qui mobilise les forces de l’ordre. Bon indicateur en revanche : la baisse du nombre de vols de véhicules, -4%, un phénomène est particulièrement sensible en Île-de-France.

Par ailleurs, une statistique qui se confirme encore cette année c'est dans les transports en commun qu'il y a le plus de vols le plus d'agression, 1 vol sur 3 en Île-de-France est commis dans les transports. Dernier phénomène cette année qui reflète la période si particulière que nous vivons depuis janvier 2015, une société sous tension, avec les attentats et l'explosion du nombre de faits d’apologie du terrorisme, à mettre en parallèle à la hausse impressionnante l'année dernière des actes islamophobes. Bruno Le Roux ne souhaite pas donner le chiffre des actes islamophobes pour l'instant mais la tendance reste de ce point de vue là inquiétante.

Des chiffres manipulés ?

Régulièrement, l'opposition, qu'elle soit de droite ou de gauche, accuse la majorité en place de "bidouillages". Comment sont fabriqués ces chiffres ? Rappelons que le premier rendez-vous de Bruno Le Roux avec les chiffres ne s'était pas très bien passé. Sur les voitures brûlées pendant les fêtes, il avait pour certains "occulté" une partie de la réalité...

Les chiffres existent mais il y a toujours plusieurs manières de les présenter. Sur le nombre de voiture brûlées typiquement, le ministre n'a rien inventé mais avait deux chiffres à sa disposition il a choisi celui qui l'arrangeait. Là est le péché originel de cet exerce : la grand-messe du ministre de l'Intérieur qui présente lui-même les statistiques qui vont servir à faire son bilan. Vous voyez bien où est le conflit d’intérêt. Tous les ministres de l'intérieur ont tendance à présenter les chiffres qui les arrange.

À lire aussi
information
Assassinat de Samuel Paty : "Il n'aurait pas dû mourir", assure l'avocate de la famille

Mais, au-delà de la polémique, ces statistiques sont-elles fiables ? Elles le sont depuis 2 ans. Ce sont maintenant des professionnels de l'INSEE qui font le travail indépendamment du ministre de l’intérieur. Les chiffres sont incontestables, simplement ils sont partiels sans qu'il y ait aucune manipulation mais ils ne reflètent que les plaintes déposée et il y a beaucoup de victimes, notamment beaucoup de femmes victimes de violences, qui ne portent pas plainte.

Il faut donc d'autres études pour avoir une vision globale c’est ce que fait tous les ans l'Observatoire national de la délinquance qui à ce jour est celui qui propose les statistiques les plus complètes et les plus fiables. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Bruno Le Roux Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants