2 min de lecture Justice

Isère : une enquête a été ouverte par l'Inspection générale de la gendarmerie nationale

INFO RTL - L'inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) ouvre une enquête après l'accident mortel provoqué par un gendarme ivre en Isère mardi 26 février. La famille du couple victime en appelle à la ministre de la Justice.

Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
RTL MIdi - Enquête ouverte par l'IGGN sur l'accident en Isère Crédit Image : RTL / DR | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Olivier Boy
Olivier Boy et Cassandre Jeannin

Ils sont trois frères et soeurs à avoir perdu leurs parents dans un accident de la route mardi 26 février dans l'Isère. Un gendarme ivre les a percutés, il avait un taux d'alcoolémie de 2.54 grammes. Il a été condamné jeudi 28 février à 18 mois de prison ferme et incarcéré. Mais les enfants estiment que la responsabilité de ses collègues avec qui il avait bu, devrait être engagée. Un appel entendu puisque l'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) ouvre une enquête interne. 

Alain Duron, le fils du couple disparu, déclare au micro de RTL : "On apprend lors du procès qu'ils étaient 5 gendarmes à consommer pendant tout l'après-midi. Ils auraient dû être, mieux que quiconque, au courant de la gravité de la situation et de l'importance de retenir cette personne-là et du carnage que ça pouvait engendrer, que ça allait fatalement engendrer. Ils auraient dû essayer de retenir leur collègue. Leur responsabilité doit être examinée."

"Il n'y a aucune raison que ces personnes soient protégées de par leur statut même si c'est l'impression très désagréable qu'on a. On se bat pour que justice soit faite et soit faite totalement." lance Alain Duron. 

Une enquête interne a été ouverte

La hiérarchie de la gendarmerie a été choquée par le comportement des 5 gendarmes, au-delà de celui qui a pris le volant complètement ivre. L'après-midi du drame, le gendarme incriminé avait 4 collègues avec lui qui l'ont vu consommer 6 pintes de bières et ne l'ont pas empêché de prendre sa voiture. L'un des 4 collègues est même monté avec lui coté passager avant. En plus de le voir ivre, il l'a laissé rouler à très vive allure sans l'alerter du danger.

À lire aussi
Stéphane Sieczkowski-Samier était l'un des plus jeunes maires de France maires
Pas-de-Calais : le maire d'Hesdin, visé par plusieurs enquêtes, a été révoqué

La procureure de Bourgoin Jallieu (Isère) a estimé que seul le conducteur était pénalement responsable. Lui seul a été poursuivi et condamné mais les autres peuvent-ils être visés par des sanctions disciplinaires ? C'est l'enjeu de l'enquête interne qui a été ouverte et qui n'est pas évidente puisque ces gendarmes étaient hors service mardi 26 février. 

La famille des victimes a contacté un avocat et envisage de porter plainte contre ces 4 gendarmes considérés comme complices. Elle en appelle également à la ministre de la Justice, Nicole Belloubet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Isère Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797113205
Isère : une enquête a été ouverte par l'Inspection générale de la gendarmerie nationale
Isère : une enquête a été ouverte par l'Inspection générale de la gendarmerie nationale
INFO RTL - L'inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) ouvre une enquête après l'accident mortel provoqué par un gendarme ivre en Isère mardi 26 février. La famille du couple victime en appelle à la ministre de la Justice.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/isere-une-enquete-a-ete-ouverte-par-l-inspection-generale-de-la-gendarmerie-nationale-7797113205
2019-03-04 13:21:15
https://cdn-media.rtl.fr/cache/emQDeN_MvbNTGCmYrG56Hg/330v220-2/online/image/2019/0304/7797110150_genevieve-et-florencio-duron-69-et-71-ans-ont-ete-tues-dans-un-accident-de-voiture-en-isere.jpg