1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. INVITÉ RTL - Sabotage en gare de l'Est : un ex-syndicaliste "n'exclut pas" que l'incendie soit le fait d'un agent SNCF
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Sabotage en gare de l'Est : un ex-syndicaliste "n'exclut pas" que l'incendie soit le fait d'un agent SNCF

Un incendie volontaire a touché mardi des câbles électriques liés à la signalisation des trains circulant entre Paris et l'est de la France. De quoi paralyser le trafic, qui a repris partiellement ce mercredi 25 janvier. Roger Dillenseger, ancien secrétaire général de l'UNSA ferroviaire, n'exclut pas que cet acte soit l'œuvre d'agents SNCF.

Roger Dillenseger, conseiller ferroviaire et ancien secrétaire général de l'UNSA-Ferroviaire
Roger Dillenseger, conseiller ferroviaire et ancien secrétaire général de l'UNSA-Ferroviaire
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Sabotage à la gare de l'Est : 3 questions à Roger Dillenseger, ancien secrétaire général de l'UNSA ferroviaire
00:06:24
Jérôme Florin - édité par La rédaction numérique de RTL

Après un incendie sur une infrastructure clef de la SNCF, le parquet de Meaux a annoncé mercredi 25 janvier l'ouverture d'une enquête pour "dégradation volontaire par incendie" et "mise en danger de la vie d'autrui."

La précision du sabotage et l'ampleur des dégâts posent la question de l'implication d'un agent de la SNCF. Roger Dillenseger, ancien secrétaire général de l'UNSA ferroviaire, s'exprime sur cette piste : "Ce serait une erreur que d'exclure que ça ait été fait par des gens qui connaissent bien autant l'endroit que les installations." 

Interrogé au sujet du profil des responsables de l'incendie, l'ancien secrétaire général de l'UNSA ferroviaire Roger Dillenseger reste néanmoins prudent, et déclare : "j'attendrai les résultats de l'enquête avant de voir qui il y a derrière". Il ne prend pas cet incendie à la légère : "C'est un acte extrêmement grave" avec des conséquences directes sur "la circulation ferroviaire et la circulation des personnes."

Le trafic ferroviaire en direction de l'est de la France reste perturbé ce mercredi 25 janvier, après une journée quasiment à l'arrêt mardi. Seul un TGV sur trois circule en heures de pointe.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire