1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Inhumation d'un bébé rom : "Je suis venue en solidarité avec la famille", dit une habitante
1 min de lecture

Inhumation d'un bébé rom : "Je suis venue en solidarité avec la famille", dit une habitante

REPLAY - Une messe a eu lieu pour Maria-Francesca à Wissous, ce lundi 5 janvier. Des habitants des communes voisines y ont assisté.

Le cimetière de Champlan, dans l'Essonne, le 4 janvier 2015.
Le cimetière de Champlan, dans l'Essonne, le 4 janvier 2015.
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Inhumation d'un bébé rom : "Je suis venue en solidarité avec la famille", dit une habitante
02:01
La rédaction de RTL & Marie-Pierre Haddad

Elle s'appelait Maria-Francesca et n'a vécu que deux mois et demi. Son petit corps doit être inhumé dans l'heure qui vient dans le cimetière de Wissous, dans l'Essonne. Le maire de Champlan a finalement proposé hier d'enterrer ce bébé de la communauté rom dans le village, où vivent ses parents dans un camp. Mais la proposition est venue trop tard et elle ressemblait trop à une volte-face.

Juste avant la cérémonie religieuse, le maire de Wissous Richard Trinquier est venu rencontrer la famille de la petite fille décédée. La mère a refusé la proposition du maire de Champlan qui s'était finalement ravisé. Des habitants des communes voisines ont aussi souhaité assister au service religieux ce lundi 5 janvier.

Des habitants des communes

Catherine a souhaité être présente, car elle estime que c'est très important : "Ce refus d'inhumer est absolument scandaleux. Je trouve que le traitement des Roms dans la France de 2015 est totalement inhumain. Je suis là pour montrer ma solidarité par rapport aux familles roms qui doivent être mieux intégrées et traitées", explique-t-elle.

Dans l'église, l'émotion est très forte. La mère crie toute sa détresse au moment de bénir le cercueil de sa petite fille. Les associations étaient aussi présentes. Loïc Gandais, président de l'association de solidarité aux familles roumaines et roms de l'Essonne, raconte qu'il y a "énormément d'émotions. 

À lire aussi

On va essayer de faire avec nos moyens ce qu'on peut pour les accompagner". Le cercueil de la petite Maria-Francesca est en route vers le cimetière de Wissous. Elle sera inhumée dans l'intimité de sa famille.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/