1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. INFO RTL - Gynécologue parisien accusé de viols : au moins 16 plaintes déposées contre le professeur Daraï
2 min de lecture

INFO RTL - Gynécologue parisien accusé de viols : au moins 16 plaintes déposées contre le professeur Daraï

Info RTL Le Pr Daraï, grand spécialiste de l’endométriose, est désormais visé par au moins 16 plaintes pour violences sexuelles . L’une d’elle porte sur des faits récents, qui auraient eu lieu l'été dernier.

Photo d'illustration d'un cabinet de gynécologue
Photo d'illustration d'un cabinet de gynécologue
Crédit : DIDIER PALLAGES / AFP Archives
Gautier Delhon-Bugard

Selon les informations de RTL, le professeur Daraï, spécialiste de l’endométriose à l’hôpital Tenon à Paris est désormais visé par 16 plaintes. Le gynécologue, sous le coup d’une enquête pour viols depuis plusieurs mois, a toujours contesté les faits.

L’affaire Daraï prend une nouvelle ampleur ces dernières semaines avec 10 plaintes déposées par d’anciennes patientes. Elles s’ajoutent aux 6 autres déjà déposées. Les victimes présumées font état de touchers vaginaux et rectaux sans consentement, de gestes brutaux et d'actes de maltraitance verbales et psychologiques.

"Les deux dernières plaintes déposées concernent des patientes victimes d’agressions sexuelles. L’une d’elle était âgée d’à peine 18 ans au moment des faits. L’autre aurait été agressée lors d’une consultation en juillet dernier, ce qui est très récent. D’autres plaintes devraient être déposées dans les prochains jours", confirme à RTL Maitre Yang Paya, avocate de plusieurs victimes. 

Le Pr. Daraï conteste les faits

Ce gynécologue était le chef du centre endométriose de l'hôpital Tenon à Paris jusqu'au 9 décembre dernier, avant d’être définitivement mis en retrait de ses fonctions de chef de service. Une enquête avait été ouverte par le parquet de Paris pour "viol par personne ayant autorité sur mineur de plus de 15 ans" à son encontre le 28 septembre dernier, après la plainte d'une jeune femme de 17 ans, information que RTL vous révélait à l’époque.

À lire aussi

Dans une lettre envoyée mardi 7 décembre au directeur général de l'AP-HP Martin Hirsch, le médecin, qui peut toujours consulter s’est dit "contraint de reconnaître que ces femmes ont pu percevoir l'examen clinique que j'ai pratiqué comme dénué d'empathie et de bienveillance. J'en suis profondément désolé et tiens à leur présenter mes plus sincères excuses." Le professeur Daraï a cependant toujours contesté les faits de viols ou d’agressions sexuelles.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/