1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Immigration : une annexe de tribunal à l'aéroport de Roissy
1 min de lecture

Immigration : une annexe de tribunal à l'aéroport de Roissy

Cette juridiction, annexe du tribunal de Bobigny installée au bord des pistes, doit permettre le jugement des personnes non admises sur le sol français.

L'annexe du tribunal de Bobigny, située aux abords de l'aéroport de Roissy, vise à juger les personnes non admises sur le territoire français
L'annexe du tribunal de Bobigny, située aux abords de l'aéroport de Roissy, vise à juger les personnes non admises sur le territoire français
Immigration : une annexe du tribunal de Bobiny à l'aéroport de Roissy
05:00
micro generique
La rédaction de RTL

À partir de ce samedi 24 juin, les étrangers non admis sur le territoire français peuvent être jugés au pied des pistes de l'aéroport de Roissy. Les audiences de ce samedi sont expérimentales, avant mise en place complète du dispositif en octobre. Le bâtiment est une annexe du tribunal de Bobigny, il est situé à deux pas des pistes d'atterrissage. 

"Ce n'est pas un mythe que de dire qu'il est difficile de s'y rendre puisque c'est totalement isolé, le long des pistes de l'aéroport, au bord du tarmac", décrit Valérie Grimaud, bâtonnière de Bobigny qui voit d'un mauvais œil cette nouvelle juridiction, pour des raisons qui concernent le fond aussi bien que la forme. Celle-ci avait déjà eu l'occasion de visiter ce tribunal et avait dû affréter des bus pour éviter qu'un avocat ne s'égare. Elle décrit "un lieu très administratif dans le principe, entouré de grands grillages". 

"Ce lieu ne nous convient pas du tout pour un certain nombre de principes fondamentaux de la justice et de son équilibre." Valérie Grimaud déplore notamment la situation géographique du bâtiment, installé à côté du centre de rétention, qui est propriété du ministère de l'Intérieur et non de la Justice. "On comprend tout de suite dans quel but cette juridiction est construite. Elle est enclavée sur une zone dans laquelle on détient des gens et l'on fait entrave à leur liberté", estime la bâtonnière de Bobigny.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/