2 min de lecture Homophobie

Homophobie : un médecin interdit d'exercer pour des propos tenus sur Facebook

Le praticien a publié un message sur une page Facebook d'entraide de médecins, en décembre 2016. Il y qualifiait un patient homosexuel de "monsieur tout le monde", le différenciant des gays "de type 'fofolle'".

Un médecin (illustration)
Un médecin (illustration) Crédit : AFP / Joe Raedle
benjamin pierret
Benjamin Pierret

L'affaire avait secoué les réseaux sociaux, en janvier dernier. Six mois après avoir tenu des propos jugés homophobes sur une page Facebook réservée aux médecins, un généraliste vient d'être condamné par la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins de Bourgogne, mardi 4 juillet. Le praticien ne pourra pas exercer pendant un mois et devra verser une amende de 1.000 euros. 

Selon LCI, qui rapporte l'information, la chambre disciplinaire considère que "les propos du docteur ne sauraient être qualifiés d'opinions politiques" et affirme qu'en ayant été repris par la presse, il ont "à tout le moins mis la communauté médicale en difficulté". La chambre estime par ailleurs que le médecin a eu un comportement "de nature à déconsidérer sa profession". La praticien a trente jours pour faire appel de cette décision. 

Les homos "de type fofolle" et les autres

Le médecin avait été auditionné le 2 janvier dernier par le conseil de l’ordre des médecins de Bourgogne, saisi par l'association LGBT l'Amicale des jeunes du Refuge. En cause, son post sur la page Facebook "Les médecins ne sont pas des pigeons" dans lequel il décrivait l'un de ses patients comme suit : "pas un homo de type 'fofolle' avec des manières surjouées, plutôt un monsieur tout le monde". 

À lire aussi
Yvelines : un jeune de 17 ans interpellé pour une agression homophobe homophobie
Yvelines : un jeune de 17 ans interpellé pour une agression homophobe

"On a d'abord pensé que c'était de la maladresse", expliquait à l'époque Medhi Aïfa, président de l'association, à France Bleu. "Mais dans les commentaires sous le post, ce médecin insiste en parlant d’intonation de voix très aiguë, d'hommes qui marchent sur une ligne en se déhanchant, etc. et c'est ce qui contribue à l'homophobie ordinaire. C'est inquiétant qu'un médecin qui a fait des années d'études, puisse avoir un regard aussi réducteur de l'homosexualité et des homosexuels en général." 

Le praticien mis en cause, lui, se justifiait en mettant le doigt sur l'importance de l'orientation sexuelle de son patient dans son diagnostique, et sa volonté d'en faire part à ses confrères : "Le fait de ne pas avoir compris que le patient était homosexuel m'a poussé à ne pas demander certains examens (...) Et donc à potentiellement faire une erreur de diagnostic."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Homophobie LGBT Homosexualité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789228364
Homophobie : un médecin interdit d'exercer pour des propos tenus sur Facebook
Homophobie : un médecin interdit d'exercer pour des propos tenus sur Facebook
Le praticien a publié un message sur une page Facebook d'entraide de médecins, en décembre 2016. Il y qualifiait un patient homosexuel de "monsieur tout le monde", le différenciant des gays "de type 'fofolle'".
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/homophobie-un-medecin-interdit-d-exercer-pour-des-propos-tenus-sur-facebook-7789228364
2017-07-05 16:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IwsFu-BFHq05FSNb26uvEg/330v220-2/online/image/2016/0517/7783262568_un-medecin-de-haute-saone-a-decide-de-ceder-gracieusement-son-cabinet-medical-via-le-site-internet-le-bon-coin.jpg