2 min de lecture Faits divers

Hellfest : une femme raconte son viol et lance un appel pour retrouver son agresseur

VU DANS LA PRESSE - Le message de la jeune femme a été relayé par des milliers d'internautes et les médias français. Pour l'heure, elle aurait reçu des témoignages indiquant le "même profil physique et tenue vestimentaire" de son agresseur présumé.

La 14e édition du festival Hellfest, à Clisson (44)
La 14e édition du festival Hellfest, à Clisson (44) Crédit : Sebastien SALOM-GOMIS / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix

La jeune femme, qui était présente au festival Hellfest, en Loire-Atlantique, a lancé un appel à témoins, vendredi 28 juin, après avoir été victime de viol. Son message a été largement partagé sur les réseaux sociaux et relayé par les médias français. Elle aurait reçu des photos et vidéos ainsi que 4 témoignages "indiquant le même profil et tenue vestimentaire" de son agresseur.

Cette jeune femme, qui était venue assister au concert d'Architect, le samedi 22 juin, raconte avoir été droguée puis violée dans une tente. Elle a publié un appel à témoins, rapporte France 3 Pays de la Loire. "J'en suis à ma deuxième bière, donc très lucide. (...) mais je sens rapidement que quelque chose ne va pas. J'ai le cœur qui s'accélère, des nausées accompagnées de sueurs froides importantes. En fait, je dégouline.", raconte-t-elle.

Elle explique être sortie de la foule pour reprendre ses esprits, puis avoir été suivie par un homme. Relevée par ce dernier, elle pense qu'il cherche à l'aider. En réalité, elle pense que c'est lui qui l'aurait droguée. "Je ne pouvais plus parler, ouvrir les yeux, et je n’avais plus le contrôle de mon corps", décrit-elle, j’ai entendu la tente s’ouvrir et se fermer et j’ai été violée."

Dans son message, la jeune femme s'adresse à un festivalier inquiet, qui les aurait croisé, et à qui l'agresseur aurait répondu : "Elle est juste bourrée". "TOI, si tu te reconnais, s'il te plaît, aide-moi. (...) Tu as sûrement des éléments précieux à me donner, un descriptif, n'importe quoi !", a-t-elle ajouté. Cette dernière a aussi détaillé sa tenue vestimentaire pour permettre un retour de témoignages plus rapide : "Je suis blonde, cheveux mi-longs, ondulés. J'avais un débardeur noir simple, un short en jean et des chaussures similaires à des Dr Martens, en plus fines".

À lire aussi
Une voiture de police au pied d'une tour d'immeuble (illustration) faits divers
Montpellier : alertée pour un braquage, la police intervient sur un tournage de film

Les organisateurs du festival se disent au courant, précise France 3 Pays de la Loire, mais la victime ne se serait pas encore présentée à la police. Dans un dernier message postée ce dimanche, la jeune femme indique avoir reçu des témoignages concordants, "indiquant le même profil physique et tenue vestimentaire" de son agresseur présumé. Elle y indique qu'elle va se rendre à la gendarmerie avec tous ces éléments. 

En parallèle, nos confrères de Ouest France révèlent le cas de deux Britanniques qui auraient été victimes d'attouchements au camping du même festival. Un suspect a été interpellé et placé en garde à vue, selon le quotidien. Il a ensuite été libéré et devra s'expliquer dans le cadre d'une composition pénale en septembre prochain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Festival Agression sexuelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants