1 min de lecture Politique

Hauts-de-Seine : Laurianne Rossi, députée En Marche, agressée sur un marché

Après celle de Nathalie Kosciusko-Morizet, c'est la deuxième agression de ce type en deux mois.

Un véhicule de la police nationale (Illustration)
Un véhicule de la police nationale (Illustration) Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Benjamin Pietrapiana et AFP

Tracter sur les marchés pourrait bien devenir une activité dangereuse pour les politiques. Après Nathalie Kosciusko-Morizet (LR) en juin, c'est aujourd'hui la députée de la République en Marche, Laurianne Rossi qui en a fait les frais. Elle aussi a été agressée dimanche 30 juillet à Bagneux (Hauts-de-Seine). 

La député, élue dans la 11e circonscription de ce département, distribuait des tracts sur le marché lorsqu'un individu l'a frappée au visage, aux alentours de 11 heures du matin.  "Cet homme était clairement hostile à la politique du gouvernement et de la majorité, ses propos étaient véhéments mais il n'était pas forcément agressif de prime abord", a-t-elle déclaré.

L'agresseur a parcouru une vingtaine de mètres, selon sa victime, avant d'être rattrapé par des militants et des commerçants qui ont pu le maîtriser jusqu'à l'arrivée de la police.

À lire aussi
Marine Le Pen lors de son discours de rentrée à Fréjus politique
Les actualités de 12h30 - Tweets de l'EI : Marine Le Pen soumise à un examen psychiatrique

"Députés godillots"

Laurianne Rossi a confié que son agresseur a accusé les élus En Marche d'être des "députés godillots", et critiqué "la couverture médiatique orientée en faveur d'Emmanuel Macron". "J'ai commencé à lui répondre, mais je n'ai pas eu le temps de finir. Il m'a asséné un violent coup de poing dans la tempe droite et a pris la fuite", a-t-elle continué.. 

Laurianne Rossi a déposé plainte. Son agression "semble sans gravité corporelle", a indiqué une source proche du dossier. Elle s'est dite "sonnée, un peu choquée". "Aucun désaccord politique ne peut justifier la violence, qui plus est contre les élus de la République et les femmes", a-t-elle réagi sur le réseau social Twitter où le premier ministre Edouard Philippe lui a aussi apporté son soutien.

Si l'auteur a été interpellé et se trouve actuellement en garde à vue, on ne sait pas encore quelles seront ses sanctions. Mais pour rappel, Vincent Debraize, l'édile de la commune de l'Eure qui avait agressé NKM pendant la dernière campagne des élections législatives, a lui été condamné à 4 mois de prison avec sursis et 1.500 euros d'amende.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Faits divers La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789544848
Hauts-de-Seine : Laurianne Rossi, députée En Marche, agressée sur un marché
Hauts-de-Seine : Laurianne Rossi, députée En Marche, agressée sur un marché
Après celle de Nathalie Kosciusko-Morizet, c'est la deuxième agression de ce type en deux mois.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/hauts-de-seine-laurianne-rossi-deputee-en-marche-agressee-sur-un-marche-7789544848
2017-07-30 15:41:39
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Q9ZzJ8DIQNoV2BuFS0w0pQ/330v220-2/online/image/2016/0922/7784949242_la-police-est-intervenue-illustration.jpg