1 min de lecture Infanticide

Hauts-de-Seine : condamnée à 18 ans de prison pour avoir tué son bébé

VU DANS LA PRESSE - Une femme a été condamnée à 18 ans de prison par la cour des Hauts-de-Seine ce mardi 9 juin pour avoir tué son bébé âgé de cinq mois.

La justice (illustration)
La justice (illustration) Crédit : JACQUES DEMARTHON / AF
Youen
Youen Tanguy Journaliste

Ils étaient accusés de violences sur leurs deux jumelles, dont l'une est décédée des suites de ses blessures. Un couple, vivant à Gennevilliers était jugé depuis le 3 juin dernier par la cour d'assises des Hauts-de-Seine. Et le verdict est tombé. 

Selon Le Parisien, qui relate le procès, la mère de famille a écopé d'une peine de 18 ans de prison pour la mort de sa fille. On lui attribue notamment la fracture du crâne qui a causé la mort de la petite fille. Son époux lui, a été condamné à cinq ans d'emprisonnement, pour "défaut de soins".

La petite fille de cinq mois était décédée le 6 avril 2017 à l'hôpital Robert-Debré, à Paris, après avoir passé trois semaines dans le coma, apprend-t-on dans Le Parisien. Selon plusieurs examens, elle souffrait du syndrome du "bébé secoué".

"Il ne s’agit pas ici d’une mère à bout, qui pète les plombs, mais de maltraitance installée dans un foyer hermétique à toute remise en cause", a déclaré l'avocate générale lors du procès. L'autre fillette, la jumelle, née grande prématurée avec sa soeur en novembre 2016, portait elle aussi des traces de coups au moment des faits.

À lire aussi
Une voiture de police (illustration) faits divers
États-Unis : un bébé meurt percuté en voiture par sa propre mère

La mère de famille, qui a expliqué via son avocate "qu’elle accordait peu d’importance à sa peine de prison", s'est vu retirer l'autorité parentale de ses trois enfants. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Infanticide Procès Tribunaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants