1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Gironde : la collision entre un TGV et un semi-remorque fait de gros dégâts
1 min de lecture

Gironde : la collision entre un TGV et un semi-remorque fait de gros dégâts

Un TGV a percuté en Gironde une semi-remorque qui traversait la voie, sans faire de blessés graves.

Le choc a occasionné de "gros dégâts" sur l'alimentation électrique de la ligne et sur la motrice du TGV, (archives)
Le choc a occasionné de "gros dégâts" sur l'alimentation électrique de la ligne et sur la motrice du TGV, (archives)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le trafic ferroviaire était interrompu vendredi soir entre Bordeaux et Hendaye après qu'un TGV a percuté en Gironde une semi-remorque qui traversait la voie, occasionnant d'importants dégâts matériels sans toutefois faire ni victimes ni blessés graves, a-t-on appris auprès de la SNCF et des pompiers.

L'accident s'est produit peu avant 19h00, dans le secteur de Mios (Gironde), à une quarantaine de km au sud-ouest de Bordeaux. Le trafic est depuis totalement interrompu entre Bordeaux et Hendaye, précise la SNCF dans un communiqué diffusé en fin de soirée.

Pas victimes mais des dégâts

Selon les premiers éléments, le camion transportant du bois a débouché d'un chemin de terre en bordure de voie ferrée pour la traverser et a été percuté par un TGV Paris-Hendaye qui circulait à 150 km/h, une vitesse normale sur ce tronçon, selon ces mêmes sources.

Le choc, violent, a fait de un à trois blessés sans gravité, selon la SNCF et les pompiers. Il a revanche occasionné de "gros dégâts" sur l'alimentation électrique de la ligne et sur la motrice du TGV, empêchant le train de repartir, selon la SNCF.

Presque 1000 passagers bloqués

À écouter aussi

Les raisons de la présence du véhicule sur la voie "sont méconnues à l'heure actuelle", selon la SNCF.

Selon la SNCF et les pompiers, entre 800 et un millier de passagers étaient à bord du train. Deux TGV circulant dans le sens province-Paris, un temps immobilisés, ont finalement été rapatriés à leur gare de départ, selon la SNCF qui a demandé aux voyageurs de reporter leur voyage.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/