1 min de lecture Faits divers

"Gilets jaunes" : un homme en garde à vue pour avoir menacé un député LREM

L'homme, âgé de 51 ans, a été placé en garde à vue mercredi après-midi pour "menaces contre un élu de la Nation".

Christophe Lejeune à l'Assemblée nationale (au centre de la photo)
Christophe Lejeune à l'Assemblée nationale (au centre de la photo) Crédit : Patrick KOVARIK / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

Un homme a été placé en garde à vue mercredi pour avoir prononcé à deux reprises le mot "guillotine" lors d'une discussion houleuse avec un député LREM à Vesoul, faits pour lesquels il avait déposé plainte, selon le parquet.

L'individu, âgé de 51 ans a été placé en garde à vue mercredi après-midi pour "menaces contre un élu de la Nation", a indiqué le procureur de la République à Vesoul, Emmanuel Dupic. Le député Christophe Lejeune s'était rendu, selon son récit, le 20 décembre vers 19h20 à la préfecture de Vesoul pour recevoir une copie des cahiers de doléances mis à disposition dans les mairies. À son arrivée, "il y avait un comité d'accueil d'à peu près une trentaine de 'gilets jaunes' postés devant la porte", a-t-il raconté.

Alors qu'une conversation s'engageait "de manière courtoise" avec une femme, "ça a commencé à crier fort dans le groupe", a-t-il précisé. Au cours de l'échange, qui a été filmé un homme a prononcé à deux reprises le mot "guillotine". Le député de la deuxième circonscription de Haute-Saône a déposé plainte à la gendarmerie de Lure pour "menaces de mort".

L'auteur des menaces encourt cinq ans de prison

À lire aussi
Carte Le Cannet faits divers
Les infos de 6h - Alpes Maritimes : en pleins ébats sur un balcon, ils chutent du premier étage

"La symbolique est très claire : quand on menace quelqu'un de guillotine, c'est lui couper la tête, c'est une condamnation à mort. Il n'y a aucune ambiguïté", a souligné Christophe Lejeune , qualifiant l'incident de "terriblement choquant"

Il y a quelques semaines, le député avait été l'objet "à son propre domicile d'une intimidation" : des "gilets jaunes" avaient posé des colliers de serrage sur les portes de sa maison pour l'empêcher de sortir, a rappelé le procureur. "Je veux mettre fin à (ces gestes) très éloignés, je crois, d'une manifestation de revendication", a dit Emmanuel Dupic. L'auteur des menaces encourt cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Gilets jaunes Haute-saône
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796111333
"Gilets jaunes" : un homme en garde à vue pour avoir menacé un député LREM
"Gilets jaunes" : un homme en garde à vue pour avoir menacé un député LREM
L'homme, âgé de 51 ans, a été placé en garde à vue mercredi après-midi pour "menaces contre un élu de la Nation".
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/gilets-jaunes-un-homme-en-garde-a-vue-pour-avoir-menace-un-depute-lrem-7796111333
2019-01-03 04:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wE7J8drGDaPQqa2-02Svew/330v220-2/online/image/2019/0103/7796111352_christophe-lejeune-a-l-assemblee-nationale-au-centre-de-la-photo.jpg