1 min de lecture Attentats en France

Fusillade à "Charlie Hebdo" : le journal est une cible de longue date

REPLAY - La cible de la fusillade ce mardi était le siège de "Charlie Hebdo", journal satirique qui crée la polémique sur le thème de l'islam depuis 2006.

>
"Charlie Hebdo" était une cible de longue date Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date :
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard Journaliste RTL

La cible de la fusillade ce mercredi 7 janvier est le siège de Charlie Hebdo, journal satirique qui avait créé la polémique notamment sur le thème de l'islam en 2006. Cela fait un peu plus de huit ans que Charlie Hebdo est sous surveillance policière à cause de ses couvertures polémiques, de ses dessins provocateurs dont le journal s'est fait la spécialité. Depuis 2006 et les fameuses caricatures de Mahomet.

L'hebdomadaire avait repris malgré les intimidations, les menaces, les dessins parus dans un journal danois. A l'époque le ministère de l'intérieur avait commencé à assurer la protection des locaux de Charlie Hebdo. Mais aussi celle de certains journalistes. Malgré les menaces, l'hebdomadaire avait récidivé. En 2011, il s'attirait à nouveau les foudres d'islamistes radicaux. Le journal s'était tout simplement rebaptisé Charia Hebdo. Les menaces sur internet, par courrier étaient extrêmement circonstanciées et sérieuses. 
Pas de répit, les journalistes n'ont jamais arrêté de multiplier les caricatures plus provocantes comme dans le dernier numéro qui vient de paraître. La Une montre l'écrivain Michel Houellebecq en fêtard du Nouvel an, titubant, annonçant qu'il allait fêter le Ramadan. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en France Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants